Interpellation de 7 personnes dans l'enquête sur l'attentat contre la sous-prefecture de Corte

Les faits se sont déroulés en plein centre ville, à la tombée de la nuit / © DR
Les faits se sont déroulés en plein centre ville, à la tombée de la nuit / © DR

Lundi 27 mai au matin, 7 jeunes du syndicat étudiant Ghjuventù Indipendentista ont été arrêtés dans le cadre de l'attentat contre la sous-préfecture de Corte en avril 2012 ainsi que pour l’occupation de ce même bâtiment en mars 2013.

Par Pierre-Olivier Casabianca


Les interpellations ont eu lieu à Corte, Bastia et Marseille. Tous ont été placés en garde à vue, l'un à Marseille; les 6 autres sont au commissariat de Bastia où un rassemblement de soutien est organisé par divers partis et organisations nationalistes le 27 mai depuis 19 heures. Environ 70 militants y participent.

Ces interpellations, sous commission rogatoire du juge Thiel, interviennent au lendemain de l'attentat contre le Groupe d'Intervention Régional (GIR) à Ajaccio et quelques jours avant l'arrivée du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, les 3 et 4 juin 2013.



Rappel des faits
Le 1er avril 2012 la grille de la sous-préfecture de Corte avait été forcée par une voiture. Un extincteur rempli d'explosifs avait été retrouvé au sein du bâtiment. Les faits s'étaient produits vers 02h30 du matin. Un véhicule s'était enflammé après avoir forcé la grille d'entrée de la sous-préfecture. Arrivés sur place, les secours ont découvert une charge explosive, située près de l'un des murs.

Interpellation de 10 personnes dans l'enquête sur l'attentat contre la sous-prefecture de Corte

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus