Gardes à vue et transferts à Paris dans l'enquête sur une tentative d'attentat en Corse

Le 01 avril 2012, la grille d'entrée de la sous-préfecture de Corte était forcée par un véhicule qui s'est enflammé. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA/AFP
Le 01 avril 2012, la grille d'entrée de la sous-préfecture de Corte était forcée par un véhicule qui s'est enflammé. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA/AFP

Quatre personnes ont été transférées à Paris dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'attentat commis en 2012 contre la sous-préfecture de Corte. Un quatrième homme a également été interpellé et placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Bastia, a-t-on appris mercredi 29 mai

Par Grégoire Bézie

Un quatrième homme, en garde à vue au commissariat de Bastia depuis dimanche, a été transféré mercredi à Paris pour être présenté devant le juge anti-terroriste Gilbert Thiel, en charge de l'enquête sur une tentative d'attentat commis en 2012 contre la sous-préfecture de Corte. Mardi, trois hommes avaient déjà été transférés, pour être présentés devant le magistrat instructeur.

A Bastia, une quatrième personne a été interpellée et placée en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, ce qui porte à quatre le nombre de personnes placées en garde à vue au commissariat de Bastia, dans la même procédure. 

La tentative d'attentat commis le 1er avril 2012 contre la sous-préfecture de Corte, n'avait pas fait de victime. Une voiture avait été projetée contre le portail de l'édifice administratif au centre de Corte et avait été enflammée. Une charge explosive, qui n'avait pas fonctionné, avait été découverte près de la carcasse du véhicule par les démineurs.
DMCloud:72681
Enquête attentat de Corte: point sur les interpellations le jeudi 30 mai

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus