• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Une carte interactive pour être au rendez-vous du peloton en Corse

Le passage du peloton lors du Tour de France 2012 encadré par la foule et filmé en hélicotpère / © JOEL SAGET/AFP
Le passage du peloton lors du Tour de France 2012 encadré par la foule et filmé en hélicotpère / © JOEL SAGET/AFP

Caravane, formations sportives, journalistes et chaînes de télévisions du monde entier: le Tour de France est un énorme dispositif qui soulève les foules, passionnées ou non de la Grande boucle. Pour ne rien rater du passage du peloton lors des étapes en Corse, utilisez la carte interactive.

Par Grégoire Bezie et J.Crozier

Une première historique: le Tour de France n’avait  jamais rendu visite à la Corse. L'île accueille le Grand Départ en 2013.
Trois étapes sillonneront les routes de l’Île de Beauté.

Étape 1 - Samedi 29 juin 200k- Porto-Vecchio / Bastia
Le top départ de la 100e édition du Tour de France sera donné sur le port de Porto-Vecchio. Le peloton prendra alors la direction du sud de l’île jusqu’aux portes de Bonifacio et de ses célèbres falaises et, après un nouveau passage à Porto-Vecchio, empruntera vers le nord la route de la côte orientale qui mène, par Ghisonaccia, jusqu’à Bastia.
Ce sera une étape en terrain plat, sans difficultés majeures. Avant de se lancer dans l’emballage final, les coureurs auront peut-être le temps de jeter un coup d’œil aux vestiges romains de Mariana. La ligne d’arrivée sera tracée sur la route de la lagune, le long de la réserve naturelle de l’étang de Biguglia.

Étape 2 - Dimanche 30 juin 155km - Bastia / Ajaccio
C’est la superbe place Saint-Nicolas, l’une des plus vastes d’Europe, qui accueillera le départ de la 2e étape. Puis, en passant devant le stade de Furiani, haut lieu du football insulaire, à nouveau cap au sud. C’est après Corte, sur les routes escarpées du centre de l’île, que les choses risquent de « se corser ». Il faudra notamment escalader les cols de Bellagranajo (723 m), de la Serra (807 m) et de Vizzavona (1 163 m) sans oublier de garder des forces pour l’ascension de la sévère côte du Salario, située à dix kilomètres du but. L’arrivée sera jugée sur la pointe de La Parata avec, en toile de fond, le majestueux décor des Îles Sanguinaires.

Étape 3 - Lundi 1er juillet 145km - Ajaccio / Calvi
C’est sur les bords de la plage et de la Méditerranée, sur la place Miot, que s’ouvrira, dans la Cité impériale, le troisième acte du Grand Départ en Corse.
Puis, le long de la côte occidentale, le peloton se dirigera vers le nord sur des routes sinueuses qui traversent notamment, après Cargèse, les somptueuses calanques de Piana, classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Comme la veille, il y aura également au programme des reliefs accidentés avec, dès le quinzième kilomètre, le col de San Bastiano (415 m) puis, plus loin, ceux de Lava (498 m), de Palmarella (374 m) et de Marsolino (443 m). L’arrivée de l’étape aura lieu sur la route de Calenzana à Calvi.

Pour tout savoir sur les trois premières étapes de la Grande boucle:
Ce contenu n'est plus disponible




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les murs de la honte

Les + Lus