• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

SNCM : comité d'entreprise les tensions semblent s'apaiser à Marseille

© FTViaStella
© FTViaStella

Le comité d'entreprise de la compagnie a débuté à Marseille pour présenter le plan de sauvetage de la SNCM à des syndicats inquiets. 4 d'entre-eux, dont la CGT, appellent à une grève le 27 juin prochain. Ce préavis de 24h est reconductible, à la SNCM et à la CMN pourrait être levé demain. 

Par Sebastien Tieri

Une réunion du comité d'entreprise de la SNCM a démarré lundi à Marseille, au cours de laquelle la direction doit présenter le "plan de sauvetage" de la compagnie à des syndicats partagés entre la satisfaction d'avoir enfin une ébauche de plan industriel et l'inquiétude face à un futur actionnaire, Veolia Environnement, à qui ils ne font aucune confiance. 
Présenté dans le détail ce plan prévoit 194 départs volontaires (160 chez les sédentaires et 34 chez les navigants), 225 CDD en équivalent temps plein ne seront pas renouvelés.  

DMCloud:81013
SNCM Comité entreprise
Maurice Perrin C.G.C. // Frédéric Alpozzo Secrétaire Général C.G.T. Marins


La crainte du changement d'actionnaires 

Pour le renouvellement de la flotte, 2 nouveaux navires sont annoncés en 2016 et 2017. Des cargos mixtes de 1500 passagers et 2000 mètres linéaires de fret. 2 autres pourraient suivre en 2019 en fonction des résultats de la compagnie. 
Mais ce qui inquiète surtout les syndicats c'est le changement d'actionnaires qui doit intervenir le 30 juin prochain. 

Aujourd'hui détenue à 66% par Veolia Transdev , une coentreprise partagée à égalité entre Veolia Environnement et la Caisse des dépôts (CDC), la SNCM doit passer sous le contrôle du seul Veolia, qui récupèrerait ainsi ces 66%.
Ce transfert de la SNCM, compagnie structurellement déficitaire, est une condition sine qua non pour pouvoir basculer le reste de Veolia Transdev à la CDC.

La SNCM, dont le reste du capital est détenu par l'Etat (25%) et les actionnaires salariés (9%), se trouverait ainsi seule filiale transport d'un groupe Veolia tourné vers l'eau, l'énergie et les déchets.
Les syndicats craignent que la SNCM ne soit qu'une "victime collatérale" de cet accord, crucial pour Veolia car il lui permettrait de se délester de près de 2
milliards d'euros de dettes.

En attende de précisions et d'assurances sur le changement d'actionnaires, les syndicats pourraient lever leur préavis de grève pour le 27 juin prochain à la SNCM et à la CMN. Un préavis de 24h reconductible qui prendrait effet 2 jours avant le départ du 100e Tour de France Cycliste en Corse. Réponse demain. 

Le STC ne fera pas grève 

Le syndicat nationaliste qui a tenu une conférence de presse à Bastia ce mardi matin a annoncé qu'il ne fera pas grève. "Ce mouvement nuit à la Corse et sert les intérêts de Veolia" selon Alain Mosconi le leader du STC Marinari. 

DMCloud:81185
STC MOSCONI

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sartène : des lycéens lancent leur lessive écologique

Les + Lus