• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La venue de François Hollande à Ajaccio (Corse-du-Sud), un rendez-vous très politique

04/10/13 - François Hollande à la mairie d'Ajaccio, en présence des élus, dont le nationaliste Jean-Guy Talamoni / © LUCCIONI/MAXPPP
04/10/13 - François Hollande à la mairie d'Ajaccio, en présence des élus, dont le nationaliste Jean-Guy Talamoni / © LUCCIONI/MAXPPP

Une semaine à peine après le débat institutionnel à l'Assemblée de Corse, le président pouvait difficilement échapper à une rencontre politique sur l'île. A la préfecture puis à la mairie, François Hollande s'est expliqué sur la constitution, la cooficialité, le statut de résident...

Par France 3 Corse ViaStella

Peu de temps après le dépôt de gerbe en hommage au préfet Claude Erignac à la préfecture d'Ajaccio, la visite présidentielle a débuté avec une rencontre d'une heure et demi avec les élus, président de l'Assemblée, du Conseil Exécutif, et représentants des maires.

François Hollande, le rdv politique à Ajaccio

A l'Hôtel de ville, le président a rencontré plus brièvement les représentants des groupes de l'Assemblée de Corse. Il a alors parlé des droits de succession, l'inscription de la Corse dans la Constitution, du cadre de la République pour la langue corse, du rejet du statut de résident...

Dans un discours prononcé après la rencontre, à la mairie de la ville, François Hollande a assuré les corses du "soutien de l'Etat" contre la violence et le crime organisé.

DMCloud:112709
Les réactions politiques
Intervenants : Dominique Bucchini, président de l'Assemblée de Corse; Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse; Camille de Rocca Serra, député UMP de la Corse-du-Sud; Jean-Guy Talamoni, conseiller territorial Corsica Libera; François Alfonsi, député européen Europe écologie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Université de Corse : à Corte, les étudiants commencent à s’installer

Les + Lus