• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Contrôle de l'eau: le laboratoire Vigilab renonce au marché en raison de pressions

© J. ECKEL/MAXPPP
© J. ECKEL/MAXPPP

Le laboratoire d'analyse microbiologique Vigilab qui, avec le groupe Carso, a obtenu de l'ARS de Corse le marché du contrôle de l'eau annonce ce 18 novembre qu'il se désiste de l'appel d'offres. Selon nos informations des menaces pèseraient sur la société, ce que n'a pas souhaité confirmer Vigilab. 

Par Jean Crozier

Depuis le 5 novembre dernier et l'annonce de l'attribution par l'Agence Régionale de la Santé du marché du contrôle de l'eau à un laboratoire privé, le groupe Carso et Vigilab, une structure installée à Bastia, l'Office d'Equipement Hydraulique de la Corse est en grève et la tension était de plus en plus vive.

Coup de théâtre à deux jours de la tenue  d'un  conseil d’administration extraordinaire de l'OEHC: le laboratoire Viale (Vigilab) a décidé de se retirer du marché du contrôle de l'eau obtenu auprès de l'ARS.
Contrôle de l'eau: Vigilab jette l'éponge
Jean-Michel Vialle directeur de Vigilab Reportage: Emilie Arreaudeau et Mustafa Tafnil


Prudence sur l'eau potable à Bastia

A Bastia où les contrôles de l'eau potable doivent être effectués trois fois par semaine, les derniers résultats affichés en mairie remontent au 28 octobre.

Vigilab à Bastia

Le laboratoire Vigilab  a été créé en mars 2000 par son directeur actuel, M. Jean-Michel VIALLE, Médecin Biologiste, et son directeur adjoint et Responsable Scientifique Romain Boyer, ingénieur. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus