• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fin de l'épisode de pollution aux particules fines sur l'ensemble de la Corse

Episode de pollution aux particules fines sur l'ensemble de l'île / © www.qualitaircorse.org
Episode de pollution aux particules fines sur l'ensemble de l'île / © www.qualitaircorse.org

Après un pic de pollution aux particules fines en Corse, de 8 sur 10, l'association Qualitair Corse a levé jeudi 20 février la procédure d'information et de recommandation. Les seuils retombent, même si la qualité de l'air est encore "médiocre" dans l'île.

Par Grégoire Bézie

"Les concentrations en polluant étant revenues en dessous des seuils réglementaires et les conditions météorologiques étant plus favorables à la bonne dispersion atmosphérique, il est mis fin à cette procédure d'information et de recommandation du public" a indiqué jeudi Qualitair Corse.

Depuis le 18 février, l'association en charge de la surveillance de la qualité de l'air en Corse avait relevée "des niveaux élevés, supérieurs au seuil d'information et de recommandation (50 µg/m3 sur 24 heures)" impliquant une procédure d'alerte.

"Ce pic concerne les particules fines dans l'air qui, à cause de leur petite taille, pénètrent profondément dans l'appareil respiratoire", expliquait mercredi Qualitair Corse.

"Le seuil atteint correspond au premier seuil, niveau d'information à partir duquel il convient de prévenir la population notamment les personnes sensibles (personnes âgées, enfants, malades respiratoires, sportifs...)".

La dernière procédure d'informations et de recommandations déclenchée en Corse-du-Sud remonte au 29 avril 2013, causée également par des particules fines en suspension.

Corse: pollution aux particules fines
Jean-Nicolas Antoniotti, président "Aria Linda"; Paul Dolcerocca, directeur Environnement et Energie - CAPA

 

Sur le même sujet

Paul-André Mariani remporte la 18e édition du rallye de la Costa Serena

Les + Lus