• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

A Ajaccio, José Filippi et ses colistiers s'intéressent à la base militaire d'Aspretto

Ajaccio, le 7 mars 2014 / © FTViastella
Ajaccio, le 7 mars 2014 / © FTViastella

La liste nationaliste Aiacciu cita nova demande que les 17 hectares de la base d'Aspretto soit démilitarisés et restitués à la ville

Par Jean Crozier

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus