Cet article date de plus de 7 ans

Les 35 salariés de la SOCOPAN victimes de leur plus gros client

La boulangerie industrielle installée à Baléone près d'Ajaccio est menacée de liquidation judiciaire en raison de problèmes financiers: le distributeur CODIPRAL, son plus gros client, n'a pas payé 740 000 euros de factures. 
Ajaccio, le 11 mars 2014
Ajaccio, le 11 mars 2014 © FTViastella
Les 35 employés de la SOCOPAN s'inquiètent pour leur avenir.

La Société Corse de  Panification "Socopan" située à Mezzavia  à Ajaccio (Corse-du-Sud) avait été déclarée en redressement judiciaire par le tribunal de Tribunal de Commerce d'Ajaccio en mars 2013.


740 000 euros de pains et viennoiseries

La direction de l'entreprise met en cause l'un de ses principaux clients avec lequel elle est en conflit pour d'importantes factures impayées.

Le client principal, la sociéte CODIPRAL n'a pas payé ses factures:  740.OOO euros de pains et viennoiseries livéres entre juillet et septembre 2013.

Saisi en référé le tribunal de commerce  s'est déclaré incompétent:  il a renvoyé l'affaire sur le fonds. La  liquidation judiciaire de la  Socopan risque d'être prononcée le 17 mars.
durée de la vidéo: 02 min 03
Une ardoise de 740 000 euros

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie justice