• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grande Guerre : des regards lycéens sur les fantômes de la République

Extrait du film de Jackie Poggioli, Fucilati in prima ligna / © FTViastella
Extrait du film de Jackie Poggioli, Fucilati in prima ligna / © FTViastella

Le film de la documentariste Jackie Poggioli, "Fusillés en première ligne", a été présenté à Bastia le 24 avril dernier au conseil général de la Haute-Corse à un public de lycéens. Regards des jeunes sur les fantômes de la  Première Guerre mondiale.

Par Jean Crozier

Réalisé en 2011 pour le magazine Ghjenti, ce documentaire de Jackie Poggioli avait été reconnu et salué par les élus de la collectivité territoriale de Corse comme un matériau de référence pour comprendre au travers du sort réservé à six soldats corses, l’arbitraire subi par des centaines de fusillés pour l’exemple.

A l'occasion de sa projection le 24 avril organisée par le "collectif  pour la réhabilitation en droit des fusillés" et le conseil général de la Haute-Corse, intervention et débats ont eu lieu lieu en présence de nombreux lycéens.
Regards lycéens sur les oubliés de 14-18
Sarah Lycéenne Dominique Lycéen Jackie Poggioli Auteure du documentaire "Fucilati in prima ligna" Joseph Cipriani Président de l' association "Sylvestre Marchetti" Reportage : Sophie Sauli et Marc Lasbarerres


La mise en ligne de ce documentaire permet désormais à tous les internautes d'écouter-voir dans son intégralité la version française de l'enquête réalisée par Jackie Poggioli sur les fantômes de la République.





Un collectif mobilisé en Corse

Dans l'île, le Collectif « Pour la réhabilitation en droit des fusillés pour l’exemple de 14-18 »  rassemble de nombreuses institutions et personnalités insulaires.

A l'occasion du Centenaire de la Grande Guerre, ce collectif  organise en Corse des actions de mobilisation afin de rassembler les citoyennes et les citoyens qui veulent participer à cette œuvre de justice et au rétablissement de l’histoire conformément à la réalité des faits.

Le Collectif « Pour la réhabilitation en droit des fusillés pour l’exemple de 14-18 »  rassemble en particulier : Associations « En mémoire de Sylvestre Marchetti », « François Guidicelli », « Per Luigi Virgo » et famille Tomasini ; Dominique Bucchini, Président de l’Assemblée de Corse ; Joseph Castelli, Président du Conseil général de Haute-Corse ; Pierre Castellani, maire dAullène ; Paul Giacobbi, Président du Conseil exécutif de Corse ; Ligue des Droits de l’Homme section de Corse ; Jean Claude Ribellu Lucchini, maire de Zerubia ; Jules Etienne Mari, maire de Taglio Isolaccio ; Joselyne Mattei Fazi, Présidente de l’association des maires de Corse-du-Sud ; Jackie Poggioli, auteure du documentaire « Fucilati in prima ligna » ; Dominique Vannucci, maire de Pietraserena, conseiller général du Bustanico ; Ange François Vincentelli, maire de Santa Reparata di Balagna  Ange-Pierre Vivoni, Président de l’association des maires de Haute-Corse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Pietranera : les secrets de la plage du Flenu

Les + Lus