• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le “Rhapsody“, ex ”Napoléon Bonaparte”, rejoint la flotte du groupe Mediterranean Shipping Company

Gianluigi Aponte, fondateur et président de Mediterranean Shipping Company (MSC) à Paris, le 20 mars 2014, lors de son annonce de ses commandes aux chantiers navals de Saint Nazaire, STX France. / © AFP PHOTO / LIONEL BONAVENTURE
Gianluigi Aponte, fondateur et président de Mediterranean Shipping Company (MSC) à Paris, le 20 mars 2014, lors de son annonce de ses commandes aux chantiers navals de Saint Nazaire, STX France. / © AFP PHOTO / LIONEL BONAVENTURE

Vendu en l'état, pour 7 millions d'euros  à la compagnie italo-suisse MSC, le ferry Napoléon Bonaparte, qui avait pris l'eau en octobre 2012 dans le port de Marseille, a été rebaptisé sous les couleurs de la  SNAV, armateur italien, filiale du géant MSC. Il devrait sous peu quitter Marseille.

Par Jean Crozier

Révélée par l'hebdomadaire spécialisé Le Marin le 10 avril dernier , la vente du "Napoléon Bonaparte" vient s'ajouter, pour la SNCM,  à l'indemnisation de 60 millions d'euros touchée auprès des assureurs par la compagnie.

Dans la nuit du 27 au 28 octobre 2012, le Napoléon Bonaparte, navire amiral de la SNCM, avait heurté un quai après avoir dérivé à la suite de la rupture de ses amarres. L'ouverture d'une brèche avait provoqué l'envahissement de la partie arrière, notamment la salle des machines.

Un rapport d'experts rendu public en novembre 2013 avait estimé que le navire s'était échoué en raison à la fois de "conditions météo inhabituelles" et de facteurs techniques aggravés par un manque de personnel.

Depuis son avarie, le bateau était immobilisé dans le port de Marseille.

Plusieurs pistes ont été explorées pour le valoriser: la destruction simple, la vente à un groupe hôtelier pour en faire un hôtel flottant ou la cession en vue d'une réparation - de grande ampleur - pour le rendre à la navigation.

C'est cette dernière option qui au final a été retenue.

Selon le quotidien La Provence, le ""Rhapsody"  pourrait sous peu, appareiller, sous remorque, et quitter le port de Marseille.

Selon Le Marin, la SNCM aurait obtenu de l'acquéreur SNAV, filiale de MSC dont le siège se trouve à Naples, une clause interdisant au Napoléon Bonaparte d'être exploité sur des liaisons continent-Corse.

La SNAV, filiale du groupe Mediterranean Shipping Company

La SNAV (Società Navigazione Alta Velocità), armateur italien, filiale du géant MSC, qui opère des ferries entre l’Italie et la Croatie, ainsi qu’entre Civitavecchia, Naples, la Sicile et la Sardaigne.
La SNAV a récemment  déployé dans le port de Marseille un ferry (le Snav Adriatico) pour loger les 1 200 ouvriers sous-traitants du chantier de transformation du paquebot Seven Seas Mariner.(Source: www.lemarin.fr )

Sur le même sujet

Oscaro racheté par la maison mère d'Autodis

Les + Lus