• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Meurtre d'Anthony Galliot: huit personnes interpellées en Corse et sur le continent

Les locaux de la gendarmerie d'Aspretto, installés à Ajaccio en Corse / © Stephan Agostini/AFP
Les locaux de la gendarmerie d'Aspretto, installés à Ajaccio en Corse / © Stephan Agostini/AFP

Huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue lundi en Corse et à Paris dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat d'Anthony Galliot, un homme proche du grand banditisme tué par balles à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio en mars 2013.

Par Grégoire Bézie

L'opération de grande envergure, menée par la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs), a conduit lundi matin à l'interpellation de huit personnes en Corse-du-Sud, dans les Hauts-de-Seine et en Savoie. Une 9ème personne, détenue pour une autre affaire, a été extraite de la maison d'arrêt de Fresnes. 

Anthony Galliot avait été tué par balle alors qu'il sortait d'un café de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio (Corse du Sud), en mars 2013. L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, était bien connu des services de police et de justice, notamment pour avoir participé à un vol de 668 kilos d'or en Suisse, en 2004. Le butin n'avait jamais été retrouvé.

Les personnes interpellées lundi en Corse-du-Sud ont été placées en garde-à-vue dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie d'Aspretto, à Ajaccio.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Veghja

Les + Lus