• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le résultat des élections municipales de L'Ile Rousse en passe d'être annulé

Le rapporteur public du tribunal administratif de Bastia a demandé jeudi 5 juin l'annulation des élections municipales de L'Ile-Rousse au motif qu'une partie des électeurs n'avait pas pu passer par l'isoloir lors du premier et unique tour, en mars dernier. 

Par Grégoire Bézie

C'est finalement le seul point avancé par la liste d'opposition "Hyacinthe Mattei, le choix de l'ile-rousse", que le rapporteur public a retenu ce matin devant le tribunal administratif de Bastia, pour motiver sa demande d'annulation. 

Le scrutin des élections à la mairie de L'Ile Rousse avait été particulièrement mouvementé le 23 mars. Deux uniques bureaux de vote avaient été mis en place pour 2.204 votants, ce qui avait entrainé d'importantes files d'attentes. Certains électeurs n'avaient pas pu passer par l'isoloir pour exprimer leur vote.

Face au désordre, la préfecture avait pris une mesure exceptionnelle à titre dérogatoire pour que les deux bureaux de vote ferment à 19h30 au lieu de 18h.

C'est dans ce contexte que Jean-Joseph Allegrini Simonetti avait été réélu dès le premier tour avec 1.107 voix (51,75%) contre 1.032 (48,24%) pour son oppposant Hyacinthe Mattei.

Le jugement du tribunal administratif a été mis en délibéré au 19 juin. 

Le scrutin de L'Ile Rousse contesté au tribunal administratif de Bastia
Hyacinthe Mattei, ancien candidat de L'Ile Rousse, conseiller général du canton de L'Ile Rousse; Jean-François Poli, avocat de Jean-Joseph Allegrini Simonetti, maire de L'Ile Rousse

 

Sur le même sujet

Corse : une directive européenne menace les pompiers volontaires

Les + Lus