• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécurité Civile: les Canadair moins nombreux cet été en Corse ?

ILLUSTRATION- Les douze Canadair de la Sécurité civile basés entre Marignane et Ajaccio restent au sol en attendant les résultats des analyses complémentaires. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
ILLUSTRATION- Les douze Canadair de la Sécurité civile basés entre Marignane et Ajaccio restent au sol en attendant les résultats des analyses complémentaires. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Si la nouvelle n'a pas été officiellement confirmée, la Corse devrait compter sur l'appui d'un Canadair en moins sur les trois appareils d'ordinaire pré-positionnés dans l'île pour la saison feux de forêt 2014, selon le syndicat national du personnel naviguant de la sécurité civile (SNPNAC).

Par Grégoire Bézie

Le SNPNAC met en cause des réparations tardives sur la flotte des douze Canadair que comptent la Base d'Avions de la Sécurité Civile (BASC) à l'aéroport de Marignane.

"Les travaux qui auraient dû être faits au printemps ont été repoussés. (...) Les commandes de pièces ont tardé ou non faites, par souci d'économies" dénonce Stéphan Le Bars, secrétaire général du SNPNAC. Résultat, deux appareils sont indisponibles et les pilotes déplorent de devoir attaquer la saison feux de forêt 2014 avec dix appareils. 

Conséquence direct pour le dispositif insulaire, la Corse qui bénéficie au 1er juillet, pendant la période "risque feux de forêt", du détachement de deux Canadair à l'aéroport Ajaccio Napoléon Bonaparte et du renfort d'un troisième en milieu de saison, ne verra sans doute pas son dispositif complété.

Les deux Tracker pré-positionnés à Bastia-Poretta sont en revanche maintenus. Selon leur disponibilité et en cas de besoin, les bombardiers d'eau devront donc décoller de Marignane pour rejoindre la Corse, affichant alors un temps de vol moyen d'une heure avant de pouvoir commencer à intervenir.

Lors de sa visite en Corse, le 12 juin, le ministre de l'Intérieur Bernard Caseneuve n'a pas officiellement confirmé l'absence d'un Canadair pour la saison feux de forêt 2014 , indiquant que "l'Etat sera là, il déléguera les moyens qui sont utiles et il le fait déjà pour assurer la sécurité civile ici en Corse". 

Moins de Canadair en Corse cet été ?
Stephan Le Bars, représentant du Syndicat National du Personnel Navigant de l'Aéronautique Civile; Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur; Pierre Guidoni, président du conseil d'administration du SDIS 2B


La base avion de la Sécurité civile

La flotte aérienne de la sécurité civile est basée à Marignane. Elle est composée de 26 avions pour combattre les feux de forêts.

  • Symboles de la guerre du feu, les 12 Canadair sont des avions capables de larguer plus de 6.000 litres et de se ravitailler sur des plans d’eau et en mer.
  • Plus petits mais tout aussi efficaces, les neuf Tracker embarquent 3.000 litres de retardant, un produit qui ralentit la progression des flammes. Lors des journées à risques, ils participent à des missions de surveillance dans le sud de la France, dans le sud-ouest et en Corse. Ils éteignent ainsi 60% des feux naissants.
  • La Sécurité civile compte également deux Dash-8 Q400. L’été, ces bombardiers d’eau disposent d’un réservoir amovible de 10.000 litres de retardant qu’ils larguent en amont du feu pour ralentir sa progression. A la différence des Canadair, les Dash et les Tracker se ravitaillent au sol dans des pélicandromes.
  • Trois Beechkcraft King Air 200 complètent ce dispositif.  Ces petits avions de transport et de liaison sont utilisés pour coordonner la flotte des bombardiers d’eau et réaliser des missions d’investigation.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus