Coups de feu contre la gendarmerie de Pietrosella: 8 et 18 mois de prison ferme

Des peines de 8 et 18 mois de prison ferme ont été prononcés lundi 15 septembre par le tribunal correctionnel d'Ajaccio, à l'encontre des deux hommes poursuivis dans le cadre de l'enquête sur les tirs ayant visés la gendarmerie de Pietrosella, en Corse-du-Sud, dans la soirée du lundi 8 septembre.

Interpellés vendredi, les deux jeunes gens, âgés de 19 et 23 ans, avaient reconnu les faits, expliquant avoir voulu fêter à leur façon l'anniversaire de la Libération de la Corse.



Inconnus de la justice, les deux jeunes gens ont été identifiés par les caméras de surveillance de la gendarmerie. Jugés lundi en comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel d'Ajaccio pour "dégradation par moyens dangereux et infraction à la législation sur les armes", ils ont été condamné à 8 mois de prison pour le conducteur et 18 mois pour le tireur et placés en détention. 

Le 8 septembre vers 22h, la façade de la brigade territoriale de la station balnéaire de Pietrosella, sur la rive Sud du golfe d'Ajaccio (Corse-du-Sud) avait été la cible de coups de feu, qui n'avaient pas fait de victime. Les tirs avaient touché la façade de l'entrée et la vitre blindé de l'un des bureaux de la gendarmerie, inoccupé aux moments des faits.




L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité