• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“On ne peut pas jouer au football sur cette pelouse”, Pierre-Marie Geronimi, président du SC Bastia

ARCHIVES - Pierre-Marie Geronimi, président du SC Bastia / © GERARD BALDOCCHI / MAXPPP
ARCHIVES - Pierre-Marie Geronimi, président du SC Bastia / © GERARD BALDOCCHI / MAXPPP

Le président du Sporting Club de Bastia s'est vivement emporté mercredi soir à l'issue du match entre le SC Bastia et le FC Nantes pour le compte de la 7è journée de Ligue 1 (0-0), déplorant l'état catastrophique de la pelouse du stade Armand Cesari.

Par Grégoire Bézie

Véritable casse-tête et gouffre financier, la pelouse du stade Armand-Cesari a des allures de grand malade. Remplacée à trois reprises, et soumise à de multiples traitements (luminothérapie, fentes de suintement...), son état laisse toujours à désirer. Et cette fois, le président du Sporting, Pierre-Marie Geronimi a laissé exploser sa colère.

Ce soir j'avais tout simplement honte, on ne peut pas jouer au football sur cette pelouse.


"On ne peut pas reprocher à un joueur d'avoir fait un mauvais match sur le terrain, de ne pas avoir réussi un dribble, un geste technique, ce n'est pas possible" a déclaré Pierre-Marie Geronimi. "Son outil de travail au joueur de football c'est la pelouse et c'est le terrain. Aujourd'hui il n'y en a pas !".

Le président du SC Bastia réclame une réunion entre "le propriétaire de la pelouse (la Communauté d'agglomération de Bastia, ndrl), l'expert, l'entreprise qui suit le cahier des charges. Il faut que l'on s'assoie autour d'une table et qu'on en parle tout ensemble". Et pour cause: en deux ans, la pelouse a été changée trois fois et 1,2 million d'euros ont été engloutis pour restaurer le gazon vert d'Armand-Cesari, à priori sans succès.

Matchs à domicile joués à l'extérieur​

"Aujourd'hui la réalité, on ne peut pas jouer toutes les semaines à Furiani, (...) on ne va pas risquer de perdre des points à chaque match, on ne va pas risquer une présence en Ligue 1", a précisé Pierre-Marie Geronimi pour qui la suite de la saison à domicile est fortement compromise.

Le président du Sporting  s'est dit prêt "à aller jouer ailleurs". Au classement, le SC Bastia sort tout juste la tête de la zone rouge, 16ème avec sept points avant le déplacement à Lille samedi 27 septembre.  La prochaine réception des bleus à Furiani est prévue le 4 octobre, face au FC Lorient.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus