Ajaccio : pour la première fois, la CGT vient soutenir les gilets jaunes 

Jeudi 5 décembre, dans les cortèges contre la réforme des retraites, des gilets jaunes ont rejoint les rangs de l'intersyndicale. / © Stéphane Agostini / FTVIASTELLA
Jeudi 5 décembre, dans les cortèges contre la réforme des retraites, des gilets jaunes ont rejoint les rangs de l'intersyndicale. / © Stéphane Agostini / FTVIASTELLA

Jeudi 5 décembre, dans les cortèges contre la réforme des retraites, des gilets jaunes ont rejoint les rangs de l'intersyndicale. Ce samedi 7 décembre, pour leur acte 56, la CGT est venue pour la première fois les soutenir à Ajaccio.

Par France 3 Corse ViaStella

Deux jours après la grève et les manifestations du 5 décembre, à Ajaccio sur la route de l’aéroport, des gilets jaunes et des membres de la CGT se sont rassemblés.

 

 
Tous ont fait connaissance jeudi. Pour Thierry, gilet jaune, les syndicats ont repris de l’importance. « On se bat seul, personne n’est venu nous aider. Et d’un seul coup, le peuple se retrouve. On est tous ensemble, on se bat pour la même chose. Ça m’a fait chaud au cœur. En vérité, on attendait ça », livre-t-il. 

 


La trentaine de gilets jaunes, regroupée derrière une banderole « contre la vie chère », réclame la démission d’Emmanuel Macron. Ils sont assistante de vie, chômeur, gardien d’immeuble HLM, aide-soignant et leurs revenus mensuels nets sont compris en 800 et 1.200 euros

Ces gilets jaunes sont venus de toute la Corse et espèrent pouvoir se structurer. « Il faut qu’ils viennent dimanche prochain à l’assemblée de Corse. On va faire la première assemblée et on va essayer de proposer des choses un peu plus cadrées », explique Sylvie Marinacci, gilet jaune Castagniccia. 
 

Faire des images 


Le cortège de voitures, qui a fait une première halte à l’aéroport, s’est ensuite arrêté devant le dépôt pétrolier, symbole de la vie chère. Même si la structure est fermée le samedi, l’important est de faire des images et les publier rapidement sur les réseaux sociaux. Une manière de participer au 56e acte des gilets jaunes. 

 
Ajaccio : pour la première fois, la CGT vient soutenir les gilets jaunes 
Intervenants - Thierry, gilet Jaune , Sylvie Marinacci, Gilet jaune Castagniccia ; Patrice Bossart, Secrétaire départemental CGT Corse-du-Sud. Equipe - Florence Antomarchi ; Stéphane Agostini ; Rosanne Morere-Cesari.


De son côté, la CGT vise le soutien ou la convergence. « Nous sommes dans un processus de lutte. C’est en essayant de converger avec ceux qui ont des idéologies similaires qui nous pourrons créer un rapport de force », estime Patrice Bossart, secrétaire départemental CGT Corse-du-Sud. 

La prochaine étape de ce rapport de force est prévue mardi pour la suite des mobilisations contre la réforme des retraites et samedi pour la première assemblée des gilets jaunes à Bastia. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus