Assemblée nationale : La question de l’autonomie éludée

 27 Septembre 2017, séance à l'Assemblée nationale portant sur la loi antiterroriste, en tribune le député nationaliste corse Jean-Félix Acquaviva / © Vincent Isore / MAXPPP
27 Septembre 2017, séance à l'Assemblée nationale portant sur la loi antiterroriste, en tribune le député nationaliste corse Jean-Félix Acquaviva / © Vincent Isore / MAXPPP

Ce mercredi, le député Jean-Félix Acquaviva a pris la parole à l’Assemblée nationale. Une interrogation : le gouvernement est-il prêt à accorder un statut d'autonomie à la Corse ? Dans sa réponse, le ministre de l'Intérieur, a éludé la question. 

Par A.A/France 3 Corse ViaStella

L’obtention d'un statut d'autonomie est l’un des principaux objectifs de la coalition nationaliste qui vient de remporter la majorité absolue (56,5%) au sein de l’Assemblée de Corse. Afin de voir ce souhait se concrétiser, la question a été posée au Premier ministre, Édouard Philippe, dans l’hémicycle du palais Bourbon ce mercredi après-midi lors de la session hebdomadaire de questions orales au gouvernement.

Au micro : Jean-Félix Acquaviva, député nationaliste de la 2ème circonscription de la Haute-Corse : « Êtes-vous prêt à réaliser, avec nous, ce statut d’autonomie, à saisir les mains qui se tendent, à consolider la paix, et à construire enfin des ponts entre Paris et la Corse au lieu de réaliser des murs ? », lance-t-il au banc des ministres.

Assemblée nationale : La question de l’autonomie éludée
Intervenant : Jean-Félix Acquaviva Député de Haute-Corse ; Michel Castellani Député de Haute-Corse ; Gérard Collomb Ministre de l' Intérieur. Reportage : Romani Marianne ; Renucci Marc Antoine ; Luccioni Mattea.

« Nous entendons dialoguer avec cette majorité »


Au tour du gouvernement de prendre la parole en la personne de Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur. Après avoir félicité la victoire de la liste de coalition nationaliste, le ministre assure que cette « majorité qui l’a emporté sera évidemment l’interlocuteur du gouvernement et nous entendons dialoguer avec cette majorité ».

Assemblée nationale : La question de l’autonomie posée au Premier ministre
Intervenant : Gérard Collomb, mindstre de l'Intérieur. Images : Assemblée nationale

Gérard Collomb préfère alors se concentrer sur les « grands défis qui peuvent être ceux de la Corse » : la croissance économique, l’emploi, le logement, la gestion des ordures ménagères ou encore la prévention des feux de forêt.

Le ministre de l’intérieur conclut : « Nous décentralisons mais en même temps nous voulons rassembler toute notre Nation ». Une réponse durant laqulle l’autonomie n’est jamais évoquée.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Foire du Niolu : trois jours placés sous les signes de la ferveur religieuse et de la fête 

Les + Lus