"Au commencement", votre nouveau rendez-vous avec l'archéologie en Corse, un magazine à découvrir tous les samedis à 19h35 sur ViaStella...

Ce magazine proposé par Sandrine Statuto nous propose des rencontres avec ces sites archéologiques qui font la richesse de la Corse, ainsi qu'avec les chercheurs qui apporteront leurs expertises tout au long des épisodes...

"Au commencement" c’est une balade à travers les sites archéologiques de la Corse, c’est écouter ce que les pierres ont à nous souffler du passé, c’est découvrir toutes les singularités de l’histoire de l’île, C’est comprendre d’où l’on vient.
Un magazine inédit proposé par Sandrine Statuto, nous l'avons rencontré pour lui poser des questions.

Comment vous est venue l’idée de réaliser un magazine dédié à l’archéologie ? 

Les pierres m'ont toujours fascinée !  Quand on traverse des sites archéologiques, on ressent une atmosphère particulière, les lieux sont habités. Je me suis toujours demandé si les pierres pouvaient parler, que nous souffleraient-elles à l'oreille ?

Le désir d'aller leur donner la parole s'est progressivement imposé. La Corse regorge de sites et chacun à sa manière nous éclaire sur le quotidien de ces hommes et femmes qui ont façonné ces lieux. 

Au-delà des pierres quels sont les protagonistes ?

Bon, les pierres ne parlent pas mais, fort heureusement, historiens et archéologues investis et passionnés leur prêtent voix. Pour chaque site sélectionné, un spécialiste va nous dévoiler l’histoire singulière du lieu. Ce récit précieux nous offre une balade poétique et sensible du site traversé, lui redonnant ainsi un second souffle et de nouvelles clefs de compréhension.

Quel est le site qui vous a le plus marqué ?

Il y a quelques années, lors d’un tournage, je rencontre un archéologue qui me parle d’un site, fermé au public, dont la thématique et la période me passionnent personnellement depuis des années.

Dès lors, j’ai su que j’allais un jour écrire un programme autour de l’archéologie, juste pour pouvoir accéder à ce lieu. L’épisode à présent existe, à vous de le repérer !!

Mais, globalement, tous les épisodes nous dévoilent une pépite de notre histoire et j’aurais beaucoup de mal à en mettre un en avant en particulier. 

Pourquoi conseillerez-vous de suivre cette collection dédiée à l’archéologie ?

En 24 épisodes de 8 minutes, vous allez découvrir et entendre l’histoire de la Corse comme jamais vous ne l’avez entendue. Ça en jette hein ?!

Plus sérieusement, de la Préhistoire, en passant par l’Antiquité, le Moyen Âge, l’époque moderne et contemporaine, les spécialistes ont mis à jour de nouvelles données et replacent la Corse au cœur de nouveaux enjeux économiques et sociétaux, souvent tournés vers la mer. Cette série nous permet d’en effleurer quelques aspects !!
Et 8 min c’est court, allez, n’hésitez pas !!!

Premier épisode ce samedi, consacré au site de Cuciurpula : 1300 ans avant notre ère, dans l’Alta Rocca, entre la plaine et la haute montagne, le village de Cuciurpula voit le jour.
La Corse traverse une période de mutation et qui dit nouveau territoire investit dit nouveaux modes de vie et surtout naissance d’un nouvel habitat...

Dans cet épisode, Kewin Peche Quilichini, directeur du musée de l’Alta Rocca, nous donnera des informations complémentaires sur le sujet du jour !

durée de la vidéo : 00h01mn13s
Teaser épisode 1 "Au commencement", "Cuciurpula", ce samedi à 19h35 sur ViaStella ©France 3 Corse ViaStella / E.V Prod

📲💻 Samedi 29 juin, à 19h35, premier numéro de votre magazine "Au commencement", rediffusion tous les dimanches à 13h40 sur ViaStella, et en replay sur notre plateforme France.TV.

Une coproduction France 3 Corse ViaStella / E.V Prod.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité