Coronavirus : l’UFC Que Choisir met en demeure Air Corsica et 56 autres compagnies aériennes

L’association UFC Que Choisir, de défense des consommateurs, met en demeure 57 compagnies aériennes dont Air Corsica de respecter le droit des passagers d’obtenir le remboursement d’un billet annulé à la place d’un avoir imposé. Elle menace « d’engager des actions ». 

L'association de défense des consommateurs met en demeure Air Corsica et 56 autres compagnies aériennes.
L'association de défense des consommateurs met en demeure Air Corsica et 56 autres compagnies aériennes. © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
Le coronavirus et les mesures de confinement ont entraîné l’annulation de nombreux vols. Selon l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, 57 compagnies aériennes, dont Air Corsica, ne respectent pas le droit des passagers à obtenir un remboursement immédiat des billets annulés et « imposent un bon d’achat ». 

L’association ajoute que ces compagnies « imposent en toute illégalité un avoir à validité variable, retardent le remboursement ou appliquent des frais de modification. »

   

Accusations infondées selon Air Corsica 

Des mises en place qui vont à l’encontre de la réglementation européenne qui oblige ces sociétés à proposer en premier choix au consommateur le remboursement du billet, dans un délai de 7 jours, au prix auquel il a été acheté. 

Air Corsica s’est exprimée au micro de France Bleu RCFM. La compagnie considère ces accusations « infondées et affirme respecter la réglementation et toujours privilégier le choix de ses clients. » Si quelques longueurs sont admises par Air Corsica dans le traitement des dossiers, elle assure que la situation est due à une forte demande. 

Une position que la compagnie aérienne a réitérée dans un tweet, lundi 27 avril. « Nos services traitent tous les dossiers mais les délais de réponse sont plus longs en raison de la situation du Covid-19 », écrit-elle. 

 

L’analyse de l’association UFC-Que Choisir se base sur « les modalités de remboursement de 76 compagnies aériennes représentant près de 80 % du trafic aérien annuel de passagers ». 

Elle prévient, si le droit des passagers n’est pas respecté, elle n’hésitera pas à engager toute action nécessaire. 
 
Les compagnies aériennes épinglées par UFC-Que Choisir
Air France ; Air Tahiti Nui ; Air Senegal ; Gulf Air ; EasyJet ; UnitedAir ; SerbiaIcelandair ; Ryanair ; Eurowings ; Air Transat ; Interjet ; Vueling ; Aegan ; ASL Airlines ; Japan Airlines ; KLM ; Aeroflot ; Avianca ; LATAM ; Lufthansa ; Air Austral ; Boliviana ; LOT ; Emirates ; Air Baltic ; Bulgaria Air ; Norwegian ; TAP ; Air Canada ; Cabo Verde ; Airlines Qantas ; Transavia ; Air Caraibes ; Chalair Aviation ; Rwanda Air ; Corsair ; Air China ; China Southern ; Sata Airlines ; Volotea ; Air Corsica ; Condor ; Saudia ; Air Algérie ; Air Europa ; Croatia Airlines ; Scandinavian ; Royal Air Maroc ; Air India ; Egyptair ; Turkish Airlines ; Tunis air ; Air Mauritius ; French bee ; Ukraine Airlines ; Vietnam Airlines
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société transports aériens économie transports