Ajaccio : comprendre l’apport des tests ADN au 25e congrès national de généalogie

Ajaccio accueille ce week-end le 25e congrès national de généalogie. Parmi les thèmes abordés : que peuvent apporter la science et les tests ADN ? / © Marc-Antoine Renucci / FTVIASTELLA
Ajaccio accueille ce week-end le 25e congrès national de généalogie. Parmi les thèmes abordés : que peuvent apporter la science et les tests ADN ? / © Marc-Antoine Renucci / FTVIASTELLA

Ajaccio accueille ce week-end le 25e congrès national de généalogie. Parmi les thèmes abordés : que peuvent apporter la science et les tests ADN ? Dans certains cas, ils permettent de combler des trous ou apporter des réponses à certaines interrogations personnelles. Test.

Par France 3 Corse ViaStella

Quelques gouttes de salives suffisent pour révéler les origines de nos ancêtres. Les tests ADN sont notamment au cœur du 25e congrès national de généalogie qui débute ce vendredi 11 octobre à Ajaccio. 

Mais comment interpréter ces résultats ? Quelles sont les précautions à prendre ? Il faut savoir que les tests ADN ne permettent de révéler qu'une partie des origines. Car à chaque génération, un parent ne transmet que la moitié de son patrimoine génétique à son enfant.

 
Ajaccio : comprendre l’apport des tests ADN au 25e congrès national de généalogie
Intervenants - Didier Ramelet-Stuart, Spécialiste en généalogie génétique ; Geneviève Luneschi, Membre de l'association Corsica généalogie. Equipe - Caroline Ferrer ; Marc Antoine Renucci ; Florence Paoli ; Rosanne Morere-Cesari.


« À chaque enfant qui naît, l’héritage génétique des deux parents passe à la moulinette et pas nécessairement de la même façon. On trouve un tronc commun très important, mais il y a une partie du patrimoine génétique qui peut complètement disparaître entre une sœur et un frère. C’est le hasard du brassage génétique », explique Didier Ramelet-Stuart, spécialiste en généalogie génétique. 
 

« La généalogie, c’est essayer de connaître mon histoire »


Mais lorsque les méthodes traditionnelles atteignent leurs limites, comme les arbres généalogiques, la science peut être un véritable allié. C'est le cas pour Geneviève. 

Les tests ADN viennent alors combler les trous d'une histoire familiale. « Dans ma famille, quand je posais des questions aux anciens, il y avait des non-dits très importants. Certains me reprochent de faire ‘ressortir des histoires’. Mais la généalogie ce n’est pas ça, c’est essayer de connaître mon histoire, savoir d’où je viens. C’est ce qui est important pour moi », témoigne Geneviève Luneschi, membre de l'association Corsica Généalogie. 

Pour l'instant les tests d'ADN dits récréatifs sont accessibles à l'étranger via internet, mais ils restent interdits en France.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus