• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : le salon international de l’autisme s’installe au Palais des congrès

Conférences, village des exposants, ateliers, animations sont au programme du Salon international de l'autisme qui a lieu au Palais des Congrès (5-6 avril). / © WIKIMEDIA
Conférences, village des exposants, ateliers, animations sont au programme du Salon international de l'autisme qui a lieu au Palais des Congrès (5-6 avril). / © WIKIMEDIA

Du 5 au 6 avril se tient dans l’enceinte du Palais des congrès d’Ajaccio la 4e édition du Salon international de l’autisme.
 

Par J.St-S

L’événement est ouvert à tous. Alors que la journée mondiale de l’autisme s’est tenue le 2 avril, le salon international de l’autisme (5-6 avril) a lui posé ses valises en Corse au Palais des congrès d’Ajaccio. Objectif du salon qui fête aujourd’hui sa 4e édition : favoriser l’inclusion sociale et sociétale des personnes autistes.
 

De 10h à 19h, s’enchainent tables rondes, conférences, ateliers, animations sur des thèmes allant de l’insertion dans le monde du travail, aux troubles alimentaires des personnes autistes en passant par leurs émotions. Les visiteurs pourront également déambuler dans les allées du village des exposants. 
 

Quelques chiffres sur l’autisme en France

 
  • 700 000 : Il y aurait près de 700 000 autistes en France dont 100 000 enfants. Un chiffre néanmoins sous-évalué qui s'explique par les difficultés de diagnostiquer l’autisme et les troubles du spectre de l’autisme (TSA) en général.
  • 3 garçons autistes pour 1 fille : Des données de l'Inserm, ont modifié le rapport longtemps utilisé de 4 garçons pour une fille à 3 garçons pour une fille autiste. Prudence tout de même. Si les garçons sont plus souvent atteints d’autisme que les filles ces chiffres doivent être relativisés. Les outils de détection et d'évaluation de ce trouble ont été essentiellement validés lors d'études concernant des populations de garçons. Des témoignages et études recentes tendent à démontrer qu'il existe des manifestations de TSA propres aux filles occultées par ces outils. 
  • 344 millions : C'est la somme allouée sur cinq ans au dernier plan autisme présenté par le Premier ministre et la secrétaire d'Etat Sophie Cluzel. Cette enveloppe doit servir à améliorer la recherche, le dépistage et la prise en charge de l'autisme.

Sur le même sujet

Il y a 30 ans, les Corses obtenaient la prime d'insularité

Les + Lus