• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : les terrasses du centre-ville en sursis

Ajaccio : les terrasses du centre-ville en sursis
Francesca Benvenuti, gérante de boutique; Laurent Marcangeli, maire d'Ajaccio - France 3 Corse ViaStella - Marine Candel et Sylvie Wolinsky

Les établissements qui avaient gardé leur terrasse ouverte cet hiver dans le centre d'Ajaccio, devront la retirer cette semaine.  La mairie accorde une autorisation qui s'étend uniquement du 15 avril au 31 octobre.

Par France 3 Corse ViaStella

Les terrasses du centre-ville d’Ajaccio vivent leurs dernières heures. D’ici la fin de la semaine, plusieurs établissements de la rue du Roi de Rome qui avaient laissé leur terrasse installée cet hiver, devront tout remballer. Une fermeture forcée par la mairie, pour occupation illégale de l’espace public.

Légalement, les commerçants qui bénéficient d’une autorisation pour la haute-saison auraient dû fermer leur terrasse le 1er novembre dernier.

Du 15 avril au 31 octobre, ils ont l'autorisation d'installer leur terrasse. La rue ressemble alors davantage à une rue piétonne, avec une fréquentation qui peut atteindre 2000 personnes par soir, contre 400 en basse-saison.

Terrassa non grata en hiver

Une fréquentation qui peut entraîner des nuisances sonores et qui rend la rue difficilement accessible aux personnes à mobilité réduite, selon les arguments avancés par la mairie.


Les commerçants concernés se sont finalement mis d’accord avec la municipalité cette semaine, pour se mettre en conformité avec la loi. Certains restaurateurs regrettent de ne pas pouvoir laisser les terrasses ouvertes l’hiver et déplorent un manque à gagner qui menacerait une dizaine d’emplois sur le secteur.


Mais devant cette fronde, la mairie assure qu’elle dispose des moyens légaux pour sanctionner les récalcitrants.

Ceux qui ne respecteront pas prendront la responsabilité de se voir sanctionné […] à savoir l’interdiction d’avoir une terrasse, même en période estivale…

Laurent Marcangeli, maire d’Ajaccio

Une fermeture, qui ne devrait finalement durer qu’un mois et demi, avant l’arrivée du printemps et l’autorisation légale de rouvrir les terrasses. D’autres lieux sont concernés, notamment sur le cours Napoléon et le Cours Grandval.

Sur le même sujet

Corse : tensions entre la justice et la police judiciaire, les précédents

Les + Lus