Chambre de commerce et d'industrie de Corse : Jean Dominici, unique tête de liste aux élections

L'élection pour la présidence de la chambre de commerce se tient fin octobre. 24.000 ressortissants sont appelés à voter pour renouveler les instances régionales et départementales. Une unique liste a été déposée : celle menée par Jean Dominici, actuel président de la CCI régionale.

Jean Dominici, président sortant de la Chambre de commerce et d'industrie, semble reparti pour un second mandat.

Hier, jeudi 30 septembre, se clôturait le dépôt de candidatures au renouvellement général des membres de la CCI de Corse. Seule tête de liste de cette élection, sous la bannière "Unione economica corsa", Jean Dominici devrait donc signer pour cinq nouvelles années

Au total, 24.000 ressortissants sont appelés à voter entre le 27 octobre et le 9 novembre prochain. Un vote qui se déroulera uniquement par voie électronique, aux enjeux conséquents : acteur central du développement économique insulaire, la CCI régionale gère, entre autres, l'ensemble des concessions portuaires et aéroportuaires de l'île.

"Il n'y a jamais eu de spéculation"

Joint par téléphone, Jean Dominici l'assure : la présentation d'une unique liste, la sienne, n'est pas une surprise et était "attendue". Au cours des dernières semaines, des pourparlers auraient pourtant bien pris place dans le but d'en constituer d'autres. Une information réfutée par Jean Dominici, arguant qu'il n'y a "jamais eu de spéculation", et qu'il était prévu de longue date que les mêmes membres sortants candidatent à nouveau.

Reste un changement notable avec le plan initial : le retrait de Paul Marcaggi, actuel président de la chambre de commerce de Corse-du-Sud, qui a choisi dans les derniers instants de ne pas se représenter. Contacté, Paul Marcaggi n'a pour l'heure pas répondu à nos sollicitations.

"Il a changé d'avis mardi pour des raisons que j'ignore. Peut-être est-il pris par ses affaires, président d'une CCI départementale, ça demande beaucoup de temps", indique Jean Dominici, qui précise que "tout s'est très bien passé depuis la fusion il y a deux ans, ce qui nous incite à vouloir continuer dans cette même lignée."

Plusieurs questions restent malgré tout en suspens. Paul Marcaggi étant absent de la liste, qui parmi les colistiers de Jean Dominici pour candidater à la présidence de la CCI de Corse-du-Sud ?

Des incertitudes et des tensions sous-jacentes, pour une chambre au passé tumultueux, marqué, notamment, par l'assassinat de son président, Jacques Nacer, en 2012, ou encore la condamnation de son prédécesseur, Raymond Ceccaldi, en décembre 2007 dans l'affaire de la Société méditérannéenne de sécurité (SMS).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets