Corse : Jean Dominici élu président de la chambre de commerce et d'industrie régionale

Les trois institutions consulaires, régionales et départementales, sont rassemblées au sein d'une seule entité depuis le 1er janvier. C'est Jean Dominici qui a été élu président de la nouvelle chambre. 

Depuis le 1er janvier, il n'y a désormais plus qu'une seule chambre de commerce et d'industrie (CCI). Les deux chambres départementales disparaissent au profit d'une CCI régionale.


Une superstructure qui dénombre plus de 21.000 ressortissants

 


Jean Dominici, qui était président de la CCI de Bastia et de la Haute-Corse, a été élu ce lundi 13 janvier pour prendre la tête de cette nouvelle entité.
Il a remporté 30 suffrages, soit l'ensemble des votes exprimés. 
 

Entretien avec Jean Dominici, élu président de la CCI de la Corse


La fusion n’apporte pas de grands changements. Pour Paul Marcaggi, qui était président de la CCI de Corse-du-Sud, une seule structure, c'est avant tout plus d'efficacité. 
« Ça va être un outil beaucoup plus performant. À la place d’avoir les ports ou les aéroports de Corse-du-Sud ou de Haute-Corse, vous n’aurez plus qu’une seule entité. On passe d’un niveau national à un niveau international », estime-t-il. 
 

Convoitises 


Le volet le plus connu, et visible, des CCI est la gestion des concessions portuaires et aéroportuaires. Des activités qui suscitent convoitises voire appétits. En Corse-du-sud, le passé de la CCI est tumultueux : un président assassiné, Jacques Nacer, et des démissions en cascade.

 


Dans cette fusion, se cache également une dimension politique. Actuellement sous la tutelle de l'État, la CCI régionale pourrait bientôt passer dans le giron de la Collectivité de Corse. 

 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité