L'AC Ajaccio de retour sur le podium de Ligue 2

Publié le Mis à jour le

C'était l'affiche de cette 25ème journée de Ligue 2. Un match entre équipes du Top 5,séparées par deux petits points. Les Ajacciens, au terme d'une deuxième mi-temps de haute volée, ont pris le dessus sur leurs adversaires, et reprennent la troisième place.

Le FC Sochaux part avec l'avantage de jouer à domicile. Et attaque le match fort d'une série de matchs sans défaite longue de trois mois, alors que les Insulaires connaissent un début de saison compliqué.

Le début de match est conforme aux attentes. Sochaux domine les débats, sans pour autant se montrer particulièrement dangereux durant les 25 premières minutes, malgré l'impact incontestable de Ndiaye en milieu de terrain. Mais on sent que les Ajacciens, appliqués, son à l'affût de la moindre opportunité pour surprendre leurs adversaires. 

Elle se présente, à la 34e minute, quand Yanis Cimigniani signe une percée sur le côté gauche, qui vient s'écraser sur Sollacaro, le gardien sochalien. Et à la 46e, alors que certains supporters se dirigent déjà vers la buvette, l'ACA manque d'assommer son adversaire du soir. Jean-Philippe, du point de penalty, reçoit un ballon d'El Idrissy dos au but, se défait de son défenseur, se retourne et frappe. Le ballon s'en va heurter le poteau sochalien. 

Une deuxième mi-temps allegro

Les deux équipes sont à peine revenues sur la pelouse de Bonal que le duo qui s'était mis en lumière dans les arrêts de jeu va transformer l'essai. Cette fois-ci, c'est Krasso qui sert El Idrissy. L'attaquant ouvre le score, et donne un coup de fouet à la rencontre. Le début de deuxième mi-temps se déroule sur un rythme échevelé. Ce sont maintenant les Sochaliens, piqués au vif, qui se ruent à l'assaut du camp ajaccien. 

Face à eux, ils trouvent un Sollacaro des grands soirs, qui signe plusieurs arrêts de haut niveau. Mais à un quart d'heure de la fin, alors que les Ajacciens semblent en position d'arracher les trois points, Cimignani est sanctionné d'un carton rouge pour une faute sur Weissbeck. 

De quoi chambouler la fin de ce match qui représente un enjeu majeur pour les deux équipes. Mais les Corses serrent les rangs, et font montre d'une vraie force de caractère  Sochaux, de son côté, se jette dans la bataille de manière désordonnée. Jusqu'aux arrêts de jeu, où ce Sochaux-Aca change une nouvelle fois d'allure, et prend des airs de fort Alamo ! Mais le poteau, et une nouvelle fois, un exceptionnel Sollacaro, parviennent à préserver le score. 

L'ACA, au terme du genre de rencontre sur laquelle on bâtit les accessions en L1, remporte les trois points, et retrouve la troisième place, avec 45 points. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité