Le célèbre photographe a installé son studio itinérant du 27 au 29 mars dans les locaux de l'entreprise Attac International à Ajaccio. Une escale dans son tour de France, qui pointe son objectif sur les visages de ceux qui, aujourd’hui, la peuplent. Cet invité exceptionnel a livré les coulisses de cette aventure photographique dans Oghje mardi 26 mars.

De la terre à la France

Célèbre pour son ouvrage « la terre vue du ciel », qui recueille plus de 300 clichés aériens de notre planète, Yann Arthus-Bertrand s’est aussi distingué par ses réalisations de documentaires écologistes et humanistes comme Home, Human  ou encore Planète Océan. Il est aussi à l’origine de la fondation Good Planet, reconnue d’utilité publique et qui défend la protection du vivant. Si la nature et l’humain sont au cœur de ses préoccupations, la société actuelle est une inspiration. Dès 1993, ce passionné d’images a tiré le portrait d’hommes et de femmes mis en scène sur fond de bâche en toile de jute. Une série de clichés qui s’est par la suite étoffée, dans les années 2000, à l’occasion de nouvelles prises de vue sur l’ensemble du territoire. C’est sur cette base d’archives, que le projet « les Français et ceux qui vivent en France » s’est construit. En collaboration avec Hervé Le Bras, démographe et historien, Yann Arthus-Bertrand, offre un nouveau genre de portrait social, enrichi ici, d’une dimension démographique et pédagogique.

Mettre des visages, mettre de la chair sur les chiffres de l’INSEE, ce n’est pas qu’un travail photographique, c’est aussi un travail scientifique et sociologique, qu’est-ce que c’est d’être français aujourd’hui ?

Yann Arthus-Bertrand

Ici 12/13 Hauts- de- France – Février 2024

De l’humain dans les chiffres, c’est cette vision sensible de notre société que nous offre Yann Arthus-Bertrand. Les modèles d’un jour, après inscription gratuite sur internet, viennent poser seul ou à plusieurs, avec des vêtements, accessoires, voire même des animaux pour donner corps à une thématique qui leur est chère. Sous l’œil aguerri de l’artiste, professionnels, familles, associations, passionnés en tout genre, se mettent en scène le temps d'un cliché.

durée de la vidéo : 00h01mn21s
Rencontre avec Yann Arthus-Bertrand dans les coulisses de sa séance photo à Ajaccio ©France 3 Corse ViaStella

Entretien avec Yann Arthus-Bertrand

Depuis 30 ans avez-vous constaté une évolution dans les profils des français que vous avez pu photographier ?

Ce n’est pas vraiment dans ce que j’ai photographié c’est plutôt dans l’évolution de la France en général. La France a complètement changé. Aujourd’hui, on est dans une France des réseaux. Par exemple, Il y a beaucoup moins d’ouvriers. Il n'y a pas si longtemps 30% des français étaient des ouvriers, je crois qu’aujourd’hui c’est 19%. Il y a une très grosse transformation de la société française avec beaucoup d’évolution sur la PMA, sur les mariages homosexuels, c’est incroyable [...] En même temps je pense que les gens sont restés les mêmes, ils ont la même empathie les uns avec les autres. La France que je photographie en ce moment c’est une France très France 3, très France Bleu, je n’aime pas trop employer les mots « la France de province » mais c’est une France profonde et je me sens bien dans cette France-là. Je me retrouve plus dans cette France-là, que dans la France des grandes villes.

La France est composée de régions avec des identités géographiques et culturelles marquées, est-ce que ces diversités se ressentent dans vos séances photos ? 

Pas vraiment, quand je vois les gens arriver avec leurs amis, leurs familles, leurs chiens, leurs collègues de travail, j’ai l’impression que c’est une France éternelle, je ne sens pas tellement de différences culturelles. Je sais qu’en Corse c’est particulier et peut-être que c’est plus fort qu’ailleurs mais je ne l’ai pas encore ressenti. J’ai fait hier une conférence pour les Crédits Agricoles de Corse, il y avait beaucoup de banquiers corses et beaucoup d’agriculteurs et ce matin j’ai discuté avec le petit épicier à côté de l’hôtel, j’ai l’impression que c’est toujours pareil avec un côté très naturel. Je ne le ressens pas tant que ça.

durée de la vidéo : 00h01mn11s
Clip de présentation du projet les français de Yann Arthus-Bertrand ©ftv/André Faucon/ les français

Au terme de ces 2 ans de prises de vue, plus d'une dizaine de milliers de portraits seront recueillis dans les 30 studios photos itinérants de l'artiste. Ce projet donnera lieu à une grande exposition à travers la France. Un livre et un documentaire viendront conclure cet incroyable périple photographique au cours de l'année 2025.

Pour ceux qui veulent tenter l’aventure, le studio photo itinérant de Yann Arthus-Bertrand est ouvert jusqu’à demain. Inscription sur www.yabstudio.fr

  📸 👨‍👩‍👧 ☞ « les français et ceux qui vivent en France » le projet de Yann Arthus Bertrand est à revoir dans Oghje du 26 mars, en Replay sur France.tv