• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 2 : les gaziers déçus après la 13e journée de rencontres

Le GFCA a été tenu en échec vendredi soir sur sa pelouse par le Paris FC, troisième du championnat. Les Ajacciens malgré une belle prestation en seconde période n'ont pas réussi à trouver l'ouverture face à une solide défense parisienne.

Par France 3 Corse ViaStella

Face au Paris FC en blanc, surprenant 3ème de Ligue 2, le GFCA veut repartir de l'avant après sa défaite dans le derby face à l'ACA. Et la première situation est à mettre au crédit d’M'Changama.Lancé par Araujo, le milieu gazier ne cadre pas sa tentative.

La réplique parisienne intervient juste avant la demi-heure de jeu. Alami s'essaye de loin et son tir est dévié par Perquis. Sur le corner qui suit, Puel est tout proche de tromper Elana, sauvé par son poteau.

En difficulté durant cette première période, le Gazélec peut compter sur son gardien pour garder sa cage inviolée face aux attaques adverses. Romain Armand titularisé en pointe va se créer la plus grosse occasion en toute fin de mi-temps. Sa tête passe tout près du poteau. 0-0 c'est le score à la pause.

« On avait décidé de venir ici pour faire un coup. On a eu pas mal d’occasions et de situations sur la première mi-temps. Le match allant on a un peu baissé le pied. Après il fallait savoir ne pas perdre ce match-là », explique Fabien Mercadal, entraîneur Paris FC.

Ligue 2 : les gaziers déçus après la 13e journée de rencontres
Intervenants : Fabien Mercadal, Entraîneur Paris FC ; Albert Cartier, Entraîneur GFCA. Reportage : LECA Jean-Pierre ; STEFANI Jacques Paul ; DELSOL Jean-Jérôme.

« Nous aurions pû prendre un contre dans les 20 dernières minutes »


Après une entame de seconde période compliquée, les Gaziers sont tout proche de craquer. Elana encore bien présent sur sa ligne réalise un bel arrêt face à Kerrouche. Finalement le GFCA croit arracher la victoire à la 80ème minute. La tête de Bréchet file dans le but mais Alimi sauve sur sa ligne. 0 à 0 score final.

« Des matchs comme ceux-là il faut bien sûr vouloir les gagner. Il faut tout faire pour les gagner et il faut surtout ne pas les perdre. C’est des choses qu’on a déjà peut être entendues mais celui-là certainement.

Nous aurions pu, dans les 20 dernières minutes, prendre un contre et laisser partir ce point pour lequel on s’est battu courageusement
», estime Albert Cartier, entraîneur du GFCA.

Déception pour les joueurs gaziers qui affronteront Auxerre lors de la prochaine journée.


A lire aussi

Sur le même sujet

Pietrosella : visite de la goélette « Il grande Zot » à la fête de la mer et des littoraux 

Les + Lus