Nouvelles technologies : Qwant ferme ses portes à Ajaccio

Les douze employés insulaires le redoutaient, cela a été confimé hier. Les bureaux ajacciens de Qwant musique disparaîtront le 23 juillet prochain. Et si certains d'entre eux pourraient être engagés sur le continent, d'autres risquent de se retrouver au chômage.

Qwant music, l'une des filiales du moteur de recherches Qwant
Qwant music, l'une des filiales du moteur de recherches Qwant © DR
La parenthèse Corse de la société Qwant, qui avait lancé en 2013 un moteur de recherche français sensé faire de l'ombre à Google, se referme.
Le nouveau PDG du groupe, Jean-Claude Ghinozzi, a pour but de tourner la page Eric Leandri, le cofondateur de la société, natif du Valinco. 
Eric Leandri, président et co-fondateur de l'entreprise Qwant, a quitté ses fonctions en janvier dernier, et a été remplacé par le directeur général adjoint de la société, Jean-Claude Ghinozzi.
Eric Leandri, président et co-fondateur de l'entreprise Qwant, a quitté ses fonctions en janvier dernier, et a été remplacé par le directeur général adjoint de la société, Jean-Claude Ghinozzi. © Eric Piermont / AFP

Réduire les coûts

Il a été chargé par la Caisse des dépôts et consignations, l'un de actionnaires principaux, de mettre de l'ordre dans la société, et de faire des économies. 
Parmi les mesures prises, la suppression d'une trentaines d'emplois, majoritairement à Paris, Epinal. Et Ajaccio. 

Résultat, les bureaux de Qwant Musica dans la cité impériale fermeront leurs portes le 23 juillet prochain. 
Et 12 salariés en feront les frais. 
La page d'accueil du moteur de recherches Qwant
La page d'accueil du moteur de recherches Qwant © DR

Au moins une moitié de licenciements

Et si certains pourraient retrouver un emploi au sein de l'entreprise, selon leur domaine de compétences, près de la moitié pourraient être licenciés. 

Pour l'heure, ces derniers, par l'intermédiaire du syndicat CFDT, tentent de négocier avec la direction. Si la fermeture semble inéluctable, ils cherchent au moins à obtenir des indemnités plus importantes...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter