Cet article date de plus de 4 ans

Saccage d'une salle de prière à Ajaccio : trois personnes mises en examen

Trois personnes ont été mises en examen mercredi dans le cadre de l'enquête sur le saccage d'une salle de prière à Ajaccio en décembre 2015.
© © Pierre-Antoine FOURNIL / AFP
Sur les cinq personnes interpellées mardi à Ajaccio dans le cadre de l'enquête sur le saccage de la salle de prière musulmane en décembre 2015, trois d'entre elles ont été mises en examen pour dégradation en réunion d'un lieu de culte. Elles ont été remises en liberté et placées sous contrôle judiciaire.

Les deux autres ont été remises en liberté sans charge retenue contre elles à ce stade de l'enquête. La salle de prière située dans le quartier Loretto et inoccupée lors des faits, le 26 décembre, avait subi des dégradations et un Coran avait été brûlé.

Ces incidents s'étaient déroulés le lendemain de l'agression de sapeurs-pompiers tombés dans un guet-apens dans le quartier voisin des Jardins de l'Empereur.

Onze personnes ont déjà été mises en examen dans l'enquête sur cette agression, dont deux mineurs. Cinq personnes ont été incarcérées. 

Reportage de Florence Antomarchi et Franck Rombaldi :
durée de la vidéo: 01 min 20
Saccage d'une salle de prière à Ajaccio : trois personnes mises en examen ©Reportage de Florence Antomarchi et Franck Rombaldi

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers