VIDEO : le GFCA Volley a tout donné face à Cannes

durée de la vidéo : 00h00mn37s
{} ©France Télévisions

Mercredi 17 avril, le GFCA affrontait l'AS Cannes à Ajaccio pour la finale aller des play-offs de Ligue B. Au terme d'une partie très disputée, les Ajacciens se sont inclinés 3 sets à 1. Ils devront obligatoirement l'emporter dimanche 21 avril à 17h pour espérer monter en Ligue A.

Cannes, fort d'un effectif redoutable et d'un budget colossal à ce niveau, fait figure d'ogre du championnat de France de Ligue B. 

Mais le GFCA était bien décidé de ne pas s'en laisser compter, hier soir au Palatinu. Devant ses supporters, plus de 2.000 personnes chauffées à blanc, les Ajacciens ont fait preuve d'autant de talent que de ténacité, et signé une performance de haute volée. 

Si le GFCA s'est incliné 3 sets à 1, la partie a été âprement disputée, qui a mis les nerfs des Cannois à rude épreuve. Après avoir emporté le deuxième set (27-25) au terme d'un rush final spectaculaire, les joueurs de Frédéric Ferrandez et leur public y ont cru, mais Cannes a prouvé qu'il avait l'expérience et la maîtrise suffisante pour ne pas laisser filer un match aussi important. 

durée de la vidéo : 00h00mn35s
{} ©France Télévisions

"On a énormément de regrets, on a fait une belle partie, on a réussi à les accrocher sur quasiment les trois sets... On a eu quelques moments de difficulté, mais rien n'est perdu, on a encore un match à l'extérieur dimanche prochain. On va y aller pour les taper, pour les battre", assurait Antoine Carreno à la fin du match. 

Voyez le résumé de la rencontre : 

durée de la vidéo : 00h02mn04s
{} ©France Télévisions

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité