Bientôt un téléphérique à Ajaccio ? La concertation est ouverte

Une concertation publique autour d'un projet de téléphérique à Ajaccio ouvre ce jeudi. L'ouvrage relierait Mezzavia à l'entrée de la ville et desservirait le futur hôpital et le collège du Stilleto. Un projet porté par la CAPA.
 

Par P.S.

Relier Saint Joseph à Mezzavia en téléphérique avec quatre station, c'est le projet surprenant de la communauté d'agglomération du Pays ajaccien.

Un ouvrage qui s'étendrait sur 3 km, censé désengorger les axes principaux de la Ville et surtout desservir le Stiletto, son futur hôpital et son collège.
 

Une cabine toutes les 30 secondes

C'est sur un ancien terrain militaire, pas encore propriété de la CAPA, que la station de Saint Joseph doit être implantée.
Bientôt un téléphérique à Ajaccio ? La concertation est ouverte
Intervenants -Adrien Castanier, directeur des transports CAPA // Eric Salord, directeur général adjoint Pôle aménagement CAPA Equipe - Pierre Simonpoli / Marc-Antoine Renucci

Une cabine pourrait  partir toute les 30 secondes. Et traverserait plusieurs hectares de maquis, où la création d'une route aurait été bien plus compliquée.

« Un téléphérique à cet endroit-là c’est nettement moins intrusif qu’une route, puisque des pilonnes seront au sol et ça permet également d’ouvrir l’accès à cet espace boisé, de le mettre en valeur et en liaison avec le parc urbain qui se situera juste en-dessous et de pouvoir faire profiter les gens du point de vue sur ce point haut », explique Adrien Castanier, directeur des transports de la CAPA.
 

Plus de transports en commun

A Mezzavia, où devrait être installé le terminus, certains riverains sont sceptiques, d'autres accueillent la nouvelle de manière positive. Mais pour que le téléphérique fonctionne, il faudra le compléter avec des transports en commun plus performants qu'aujourd'hui. Les navettes maritimes, ferroviaires et les liaisons de bus devront être renforcées pour accéder au centre-ville.

« On peut laisser si on le souhaite la voiture à l’entrée de la ville et on se déplace autrement pour toute la ville. Il faut avoir en tête qu’aujourd’hui à Ajaccio 75% des déplacements quotidiens font moins de 3km », précise Eric Salord, directeur général adjoint Pôle aménagement CAPA.

Le projet estimé à 30 millions d'euros n'est pas encore acté. Il doit d'abord être présenté  à la population puis voté au conseil communautaire. Une chose est sûre, même s'il voit le jour il ne suffira pas à régler le problème de la desserte du Stiletto et du futur Hôpital d'Ajaccio


 

ITW- irruption du STC dans les locaux de l'office public de l'habitat de Haute-Corse

Les + Lus