Le port de Bonifacio veut faire revenir ses poissons

Pour retrouver de la biodiversité, le port de Bonifacio accueille des modules qui protègent les poissons des prédateurs et accueillent algues, coquillages et larves.

Intervenants : Yann Guais, responsable développement éco-océan ; Philippe Botti, Premier Prud’homme des pêcheurs de Bonifacio ; Agnès Simonpietri ; Présidente de l'Office de l'Environnement de la Corse
Transformer le port de Bonifacio en nurserie pour les poissons ? L’expérience est en ce moment tentée.

Sous les pontons où sont amarrés les bateaux, des cages vides ont été installées. Vides, mais pas inutiles : les poissons peuvent aisément y entrer ou en sortir pour éviter les prédateurs. D’autres cages ont été remplies de coquilles d’huître, sur lesquelles la vie peut se fixer : des algues, des oursins, etc.

Restaurants pour poissons

Les poissons pourront venir y manger. Leurs larves s’y développeront, à l’abri des prédateurs. Adultes, les poissons pourront rejoindre le large.
Cette expérience a déjà été menée avec succès dans neuf ports du continent, dont Antibes et Monaco. On y a vu naître, notamment, des larves de Mérou.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société mer sorties et loisirs animaux