Coronavirus : Bonifacio est la première commune de Corse à imposer le port du masque dans ses rues

Ce mardi 4 août, le maire de Bonifacio a pris un arrêté imposant le port du masque dans certaines rues de la ville. Le dispositif est effectif à partir de mercredi. 

Depuis mercredi 5 août, le port du masque est obligatoire dans certaines rues de Bonifacio.
Depuis mercredi 5 août, le port du masque est obligatoire dans certaines rues de Bonifacio. © Ophélie Perroux / France 3 Corse
Afin de lutter contre la propagation du coronavirus, Bonifacio impose le port du masque dans certaines de ses rues. Un arrêté, le premier en Corse, a été pris en ce sens par le maire de la municipalité ce mardi 4 août. 
 

Ainsi, du 5 août au 31 août, entre 8 h et 23 h, chaque personne de plus de 11 ans devra être munie d’un masque chirurgical de type FFP1 ou FFP2 dans les secteurs suivants :  

"Notre objectif, c’est que cette saison qui se poursuit se passe dans les meilleures conditions" - Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio


Les mardis et vendredis, jour des marchés, le port du masque sera aussi obligatoire rue Prosper Mérimée et Loggia et de l’Arsenal entre 8 h et 14 h. Toute personne ne portant pas de masque dans les secteurs indiqués risque 135 euros d’amende. 

Avec cette mesure, le maire de la ville Jean-Charles Orsucci veut rassurer la population. "On a envie de répondre à deux objectifs : être efficace dans la protection sanitaire des populations, qu’elle soit locale ou visiteuse, mais aussi assurer le développement économique. Notre objectif, c’est que cette saison qui se poursuit se passe dans les meilleures conditions."
 

Lire l'arrêté imposant le port du masque dans certaines rues de Bonifacio

 

Une mesure déjà en vigueur dans des villes du continent


Si Bonifacio est la première commune de Corse a imposé ce dispositif, face à la reprise de l’épidémie de nombreuses villes ont déjà fait ce choix sur le continent.
 
Une affiche dans les rues de Bonifacio indiquant le port du masque obligatoire.
Une affiche dans les rues de Bonifacio indiquant le port du masque obligatoire. © Ophélie Perroux / France 3 Corse

Cette mesure est entrée en vigueur lundi 3 août dans certaines zones de la métropole lilloise. Après la Mayenne, où le masque doit être porté dans le centre de quatre communes, Perros-Guirec, Saint-Malo, Biarritz, La Rochelle, Toulouse ou encore Orléans, d'autres décisions similaires pourront être prises localement par les préfets "en fonction de l'évolution de l'épidémie dans chaque territoire", a dit vendredi le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Le 4 août, le préfet de Haute-Savoie a ainsi décidé de rendre obligatoire le port du masque sur l'ensemble des marchés ainsi que dans les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert public.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société