Corse-du-Sud: le maire de Corrano mis en examen pour corruption

Publié le Mis à jour le
Écrit par Grégoire Bézie avec AFP
Laurent Peraldi, 62 ans, maire de Corrano (Archives)
Laurent Peraldi, 62 ans, maire de Corrano (Archives) © FTViaStella

Laurent Peraldi, 62 ans, maire de Corrano en Corse-du-Sud a passé sa première nuit en prison. Soupçonné notamment de corruption et détournement de fonds publics, il a été mis en examen et écroué vendredi 16 novembre au centre pénitentiaire de Borgo, près de Bastia, a indiqué le parquet.

Laurent Peraldi, 62 ans, maire de Corrano, a été mis en examen pour onze motifs parmi lesquels trafic d'influence, prise illégale d'intérêt, détournement de fonds publics et blanchiment d'argent, a indiqué le procureur de la République à Bastia, Dominique Alzéari.

Le montant des préjudices porterait sur quelque 500.000 euros détournés notamment en établissant de fausses factures, en encaissant des subventions publiques pour des travaux non effectués et en encaissant des rétro-commissions sur des marchés publics.

M. Peraldi, maire depuis 36 ans de ce village de montagne d'une centaine d'habitants, a été mis en examen par un magistrat du pôle économique et financier du parquet de Bastia.

Il avait été convoqué, puis placé en garde à vue cette semaine dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie à Ajaccio.

Dominique Alzéari a indiqué que d'autres personnes pourraient être mises en examen dans ce dossier.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.