Démolition de la villa Martinolle en Corse du Sud

Publié le Mis à jour le
Écrit par GB / France 3 Corse ViaStella

La démolition de la villa Martinolle, illégalement bâtie sur un espace remarquable en Corse du Sud, a débuté, une victoire emblématique pour les associations de protection de l'environnement, au terme d'une bataille judiciaire entamée en juin 2000.

La cour d'appel de Bastia avait confirmé en janvier 2018 la démolition de cette villa et de deux autres édifiées sur un espace remarquable pourtant inconstructible de la commune de Bonifacio (Corse du Sud), mettant un terme à une bataille judiciaire entamée en juin 2000.



Il s'agit "à ma connaissance du premier cas en Corse de démolition depuis longtemps d'un bâtiment en dur suite à une décision de justice obtenue par une partie privée" a réagit sur Twitter, Me Benoist Busson, avocat des associations U Levante et Le Garde. 

La procédure avait été engagée par les deux associations de défense de l'environnement à l'encontre de Guy Martinolle, propriétaire de ces habitations bâties dans l'anse de Paraguano, un site classé Natura 2000 et en espace remarquable inconstructible de la loi Littoral.



La cour d'appel a condamné Guy Martinolle à démolir ses villas, sous peine de devoir payer 300 euros par jour de retard. Le dernier permis de construire avait été définitivement annulé en 2012. Guy Martinolle avait annoncé son intention de se pourvoir en cassation avant de finalement renoncer. 

 


Revoir le reportage consacré à la décision de la cour d'appel de Bastia (25/01/2018) 



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité