3 logements communaux en pin lariccio bientôt constuits à Cristinacce

La mairie de Cristinacce, en partenariat avec la Collectivité territoriale de Corse finance la construction de trois logements communaux, tout en pin laricio et en châtaigner. Une démarche qui valorise la forêt et les circuits courts.

© Collection Watier/Maxppp
Dans la forêt d’Aïtone, plusieurs pins laricio tombent au sol dans un grand fracas. Leur bois va permettre la construction de trois logements communaux voulus par la mairie de Cristinacce en Corse-du-Sud. Un projet en partenariat avec l’Office national des forêts (ONF) et la Collectivité territoriale de Corse (CTC), qui favorise la gestion durable des arbres.

« Ce bois-là permet à la foret de se renouveler correctement. Il vaut mieux exploiter les bois que de les laisser pourrir sur place. On ne détruit pas la forêt, on la gère. », affirme Paul Hett, directeur régional de l’ONF Corse.

A Cristinacce, 3 logements communaux construits en pin lariccio


Privilégier les circuits courts


Une fois abattus, les arbres sont envoyés à la scierie d’Albertacce puis à la menuiserie de Ponte-Leccia, avant de revenir à Cristinacce début avril. Le travail privilégie ainsi l’économie locale: « On fait travailler des gens sur place, on est dans les circuits courts », explique Antoine Versini, le maire de Cristinacce.
Trois logements en pin laricio et en châtaigner seront ainsi érigés sur la commune, pour une surface totale de 210 m² et un budget de 580 000 euros. L’architecte, Jean-Mathieu De Lipowski, insiste sur le fait que ces constructions ne vont pas « consommer de sol supplémentaire », en s’établissant sur une zone déjà construite, dans le village.

Cinq familles ont déjà fait une demande pour pouvoir en bénéficier. La livraison est prévue fin  2018.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société forêt nature environnement ruralité