• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Communiti : l’application qui veut mettre en relation des Corses avec des entreprises

Communiti : l’application qui veut mettre en relation des Corses avec des entreprises
Emma Colombani, étudiante IAE; Piera-Maria Luciani, étudiante IAE; Christophe Battesti, ingénieur fondateur Communiti; Robert Menassé, ingénieur fondateur de Communiti - France 3 Corse ViaStella - Marie-France Giuliani, Stéphane Agostini, Dominique Lameta

Communiti a été créée à Ajaccio en octobre dernier. Objectif : devenir un intermédiaire important entre les Corses et les entreprises, en particulier celles installées à l’international. Derrière cette initiative, cinq ingénieurs issus de la classe préparatoire du lycée Laetitia.

Par France 3 Corse ViaStella

Pour se lancer dans leur vie professionnelle, des étudiants en Institut d'administration d'entreprise et en DU Entreprenariat comptent sur leurs savoirs mais aussi sur le réseau numérique Communiti, ouvert aux Corses. Car Communiti peut leur faciliter l'accès à un stage. Un passage obligé pour eux.

« Nous avions cette contrainte d’être à l’international obligatoirement. Et là, cela devient compliqué parce que ce système de stage n’est que spécifique à la France. En trouver ailleurs, c’est très dur, parce qu’il n’y a pas d’offres tout simplement », explique Emma Colombani, étudiante en IAE.

Une autre étudiante, Piera-Maria Luciani travaillera sur l'étude de marché de "Place2b"; une jeune pousse lancée par un Bastiais. Singapour, New York : Communiti met en réseau les Corses installés de toutes parts.


« Communiti, c’est un réseau social et professionnel qui va servir d’intermédiaire entre les entreprises et la communauté corse, c’est le premier challenge. Le deuxième, cela va être de permettre aux étudiants de partir se former à l’international. Et une fois que ces étudiants sont formés, de permettre de les faire revenir. Donc l’idée c’est de faire revenir les talents de la diaspora qui sont sur le continent et de les faire évoluer et réussir en Corse sur des emplois attractifs et durables », affirme Christophe Battesti, ingénieur et fondateur de Communiti.

À terme, certains services seront payants pour les associations ou les entreprises. Les fondateurs de l’application espèrent ainsi devenir rentables.

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus