Corse-du-Sud : une quarantaine de salariés de l’association Adapei en grève

Ce mercredi, une quarantaine de salariés de l’association Adapei de Corse-du-Sud sont en grève. Ils protestent notamment contre la mise à pied de la directrice du foyer du service accueil de jour.

Nouvelle crise à l'Adapei de Corse-du-Sud. Après l'incendie de l'un de ses établissements, le procès d'un de ses directeurs, une quarantaine de salariés de cette association d'aide aux personnes handicapées mentales est en grève ce mercredi.

Soutenus par la CGT, ils exigent le départ de leur nouvelle directrice, nommée il y a deux mois. « Il y a un manque de concertation, un manque de dialogue social. Il y a cette impression que la parole des professionnels, des équipes pluridisciplinaires n’est pas prise en compte, tout ça, c’est ce qui nous fait nous mobiliser dans l’urgence.

Et il y a la mise à pied hier de la directrice du foyer du service accueil de jour. Elle est salariée de l’Adapei depuis 37 ans, elle est directrice de deux établissements. La raison invoquée pour cette mise à pied est des faits de maltraitance qui ne sont pas avérés
», soutient Marie-Eve Massoulier, éducatrice spécialisée au foyer d'hébergement pour personnes handicapées mentales Casa Toia.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social mouvement social handicap société