[EN IMAGES] Clap de fin pour la seconde édition des Régates Napoléon dans le golfe d'Ajaccio

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.Bouschon

La seconde édition des régates Napoléon a pris fin ce dimanche, au terme de cinq jours de courses. Il s’agissait de la première compétition autorisée en Méditerranée depuis le déconfinement.

L'association Corsica Classic Yachting organisait cette semaine la deuxième édition des Régates Napoléon. Un rendez-vous de cinq jours pour "les passionnés de yatching et de la Corse, sur un stade nautique cinq étoiles à une période de l'année où le vent thermique souffle à plein régime", se félicite l'association, et qui s'est terminé ce dimanche 30 mai. 

"On est vraiment heureux. On a eu une semaine de course cinq étoiles, tout bonnement impériale, se réjouit Thibaud Assante, président de l'association organisatrice. Nous avons eu la chance de n'avoir aucun jour sans vent, aucun blessé à bord, et beaucoup de satisfaction. On peut remercier dame Nature !"

Situation sanitaire oblige, l'association a dû respecter plusieurs conditions : pas plus de 50 régatiers sur l'ensemble des épreuves, et obligation de présenter un test PCR négatif de moins de 72h pour tous les participants. Une organisation complexifiée, mais un moindre coût pour être le premier club en France à envoyer, cette année, une régate amateur.

En tout, ce sont sept bateaux qui ont pris part à l'événement.

Tout au long de la semaine, l'écart entre les participants était serré, notamment entre le Mister Fips, embarcation française, et le SY Tuiga, vaisseau amiral du Yacht club de Monaco dont la construction remonte à 1909.

Pour Thibaud Assante, la participation de ce dernier était un honneur. "On a eu la chance d'avoir très tôt le souhait du Yacht club de Monaco, qui fait partie des clubs les plus actifs au niveau régates dans toutes catégories, de participer à l'évènement, ce qui nous a vraiment motivé pour tout faire pour pouvoir l'organiser. Le fait qu'ils soient là scelle aussi une union très forte entre nos deux clubs, et c'est l'assurance derrière de faire plein de belles choses ensemble."

Au terme d'un rude combat, c'est finalement le SY Tuiga qui a remporté la coupe. L'embarcation longue de 23 mètres comptait à son bord une vingtaine d'équipiers. Avec pour le jour de clôture un régatier tout particulier : le préfet de Corse Pascal Lelarge.

La compétition aura aussi permis de commémorer le bicentenaire de la disparition de Napoléon dans sa ville natale, se réjouit Thibaud Assante, et mettre en lumière "le patrimoine exceptionnel et la longue tradition de nautisme d'Ajaccio".

L'association Corsica Classic Yachting donne désormais rendez-vous aux amateurs de voile en août prochain, pour la 12e édition de la Corsica Classic, qui partira de Bonifacio jusqu'à Saint-Florent

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité