Porto-Vecchio : augmentation des factures d'eau pour les résidences secondaires

Porto-Vecchio : les propriétaires de résidence secondaire vont voir leurs factures d'eau augmenter
Le contrat de délégation de services publics signé entre la mairie de Porto-Vecchio et Kyrnolia prévoit l'instauration de tarifs différenciés concernant les factures d'eau. Intervenants : Georges Mela, maire de Porto-Vecchio, Jean-Marc Ettori, hôtelier à Porto-Vecchio. - France 3 Corse ViaStella - Liz Raffier/Christian Giugliano

La mairie a signé une nouvelle délégation de service public avec Kyrnolia pour les 12 prochaines années. Le contrat prévoir des tarifs différenciés : baisses des prix pour les habitants de la commune mais doublement du montant des factures pour les propriétaires de résidence secondaire.

Par Maité Hellio

A Porto-Vecchio, le prix du mètre cube d’eau atteint 4,67€, soit 41% de plus que le prix moyen constaté, révèle la Chambre des Comptes de Corse.

A l’origine de ces prix élevés, l’obligation pour la commune de dimensionner les installations pour répondre aux besoins saisonniers.

La ville souhaite faire baisser le prix de l'eau potable pour ses administrés, qui consomment jusqu’à 150 mètres cube d’eau par an.


Doublement de la facture pour les résidences secondaires

Le contrat de délégation de service public, conclu entre la mairie de Porto-Vecchio et Kyrnolia pour les douze prochaines années, prévoit de faire diminuer la facture des résidents permanents de 15%, ce qui représente environ 80€ par an.
La mairie de Bastia a signé avec Kyrnolia un contrat de délégation de service public pour l'approvisionnement en eau qui prévoit de mettre en place des tarifs différenciés. / © Christian Giugliano/France 3 Corse ViaStella
La mairie de Bastia a signé avec Kyrnolia un contrat de délégation de service public pour l'approvisionnement en eau qui prévoit de mettre en place des tarifs différenciés. / © Christian Giugliano/France 3 Corse ViaStella
En contre-partie, les propriétaires de résidence secondaire verront la partie fixe de leurs factures d’eau doubler. Une mesure au nom de la justice sociale pour le maire de Porto-Vecchio, Georges Mela : "C'est un rééquilibrage nécessaires entre les forts consommateurs d'eau, qui ne séjournent ici que deux à quatre mois par an et les autres."

Cette annonce est jugée positive mais insuffisante par les professionnels du tourisme, eux aussi surtaxés depuis 2013. Ils souhaiteraient quadrupler le montant des factures de ces non-résidents qu’ils accusent de concurrence déloyale.

Lorsque leur logement est inoccupé, les propriétaires le proposent souvent à la location sur un site de type Airbnb. Selon Jean-Marc Ettori, hôtellier à Porto-Vecchio, 80% de l'offre d'hébergement en Corse relève aujourd'hui du secteur non marchand.

Les + Lus