• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Airbnb élargit la collecte de la taxe de séjour à Ajaccio

Airbnb élargit la collecte de la taxe de séjour à Ajaccio
Le site de location d'appartements Airbnb a annoncé élargir à 18 villes françaises dont Ajaccio la collecte de la taxe de séjour. Intervenants : Claire-Daphné Salet, hôte Airbnb; Pierre Pugliesi, adjoint au maire en charge du tourisme.  - France 3 Corse ViaStella - Marie-Charlotte Roupie, Tarik Khaldi

Le site de location d'appartements Airbnb collecte depuis le 1er août la taxe de séjour dans 18 nouvelles villes françaises dont Ajaccio (Corse du Sud), une mesure réclamée depuis plusieurs années par les hôteliers. 

Par France 3 Core ViaStella avec AFP

Le site américain collectait déjà la taxe de séjour à Paris et Chamonix depuis 2015. Au total, "ces 20 villes accueillent plus de 50% des voyageurs Airbnb qui ont séjourné en France l'an dernier", indique la plateforme.

La taxe de séjour, qui a rapporté 246 millions d'euros en 2014 aux communes, est destinée à améliorer l'offre touristique.

En février, la Ville de Paris a annoncé qu'Airbnb lui avait reversé 1,169 million d'euros, au titre de cette taxe pour la catégorie meublés touristiques non classés, qui s'élève à 0,83 euros par personne et par nuit, pour la période allant du 1er octobre au 31 décembre 2015.

A Ajaccio, la taxe s'élève à environ 66 centimes par nuité et par personne pour les locataires.

Avec plus de 250.000 logements, dont 70.000 à Paris et sa banlieue, l'Hexagone est, après les États-Unis, le plus important marché d'Airbnb.

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus