• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Porto-Vecchio : des paillotistes manifestent pour le renouvellement des autorisations d’occupation du littoral

© Lionel Luciani / FTVIASTELLA
© Lionel Luciani / FTVIASTELLA

Front uni pour la défense des paillotes dans l'extrême sud. Des chefs d'entreprise et des élus de toutes sensibilités ont organisé un rassemblement à Porto-Vecchio et ont baissé leurs rideaux ce jeudi 21 mars, pour protester contre les conditions de renouvellement des autorisations.

Par France 3 Corse ViaStella

Plus d’une centaine d’acteurs du littoral se sont rassemblés ce jeudi 21 mars à Porto-Vecchio. Ils sont inquiets pour la saison estivale à venir

Ils sont pour la plupart des propriétaires de paillote. Ils craignent que leur autorisation d’occupation du littoral soit refusée par les préfectures cette année. À Porto-Vecchio, il s’agit surtout d’autorisation pour l’emplacement des transats. 
 
© Lionel Luciani / FTVIASTELLA
© Lionel Luciani / FTVIASTELLA


Le collectif des acteurs du littoral a été soutenu par plusieurs élus comme Jean-Christophe Angelini, le sénateur Jean-Jacques Panunzi, mais aussi les maires de Bonifacio et de Porto-Vecchio. 
 

Concessions municipales


Ils sont tous deux prêts à reprendre la main sur ces autorisations d’occupation du littoral via des concessions qui existent déjà dans d’autres communes de Corse. « La commune de Porto-Vecchio a la possibilité de prendre en charge cette responsabilité. Mais je veux d’abord que l’ensemble des points soient clarifiés avec les services de l’État », indique Georges Mela, maire de Porto-Vecchio. 

La mise en place des concessions municipales pourraient prendre quelques mois. Reste la question de cet été. Le collectif demande un moratoire, c’est-à-dire que les autorisations soient délivrées dans les mêmes conditions que l’an dernier par la préfecture. 

 
Porto-Vecchio : une manifestation pour sauver les paillotes
Intervenants - Georges Mela , Maire de PortoVecchio ; Jean Charles Orsucci, Maire de Bonifacio ; Jean-Christophe Angelini, Conseiller exécutif - Président de l'ADEC ; César Filippi Porte-parole du collectif, des acteurs du littoral Equipe - Pierre Simonpoli ; Lionel Luciani ; Vanessa Culioli.


Les propriétaires de paillotes et les membres du collectif ont assumé que des abus avaient été faits par le passé. Ils ont donc rédigé une charte qu’ils ont transmise à la préfecture.  


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus