Viggianello : vers une levée du blocage du centre de déchets ?

Viggianello, ce matin / © Marie-France Giuliani
Viggianello, ce matin / © Marie-France Giuliani

"Des propositions concrètes et sérieuses". C'est ce qui, selon Valincu Lindu, est sorti de la rencontre de ce week-end avec l'exécutif. Le collectif a fait savoir qu'il envisage de lever le blocage du centre de Viggianello. Les camions du Sartenais-Valinco-Taravo ont déjà fait leur retour.

Par Sébastien Bonifay

Ce matin, un camion est venu déposer ses déchets. 
Une première depuis le 8 novembre. 

Mais ce n'est pas vraiment journée portes ouvertes à Viggianello

Aujourd'hui, selon Valincu Lindu, seuls deux véhicules devraient accéder à l'intérieur du site d'enfouissement des déchets. 
Ceux qui transportent les déchets de la communauté de communes Sartenais-Valinco-Taravo
 

Un retour à la normale. 
Ou presque. 
Un retour, en tout cas, à ce qui, pour le collectif, serait un fonctionnement normal. 
 

Les déchets oui, mais ceux de la micro-région

Valincu Lindu, depuis novembre, empêche l'accès aux camions-poubelles, mais uniquement ceux des autres communautés de communes. Pour faire passer un message clair, martelé jour après jour. 
"Viggianello ne doit plus recevoir les ordures de toute la Corse, parce qu'un jour il y aura une catastrophe écologique. Chacun doit traiter ses déchets". 
 
Le collectif Valincu Lindu, mobilisé depuis plus de deux mois. / © Stéphane Agostini / FTVIASTELLA
Le collectif Valincu Lindu, mobilisé depuis plus de deux mois. / © Stéphane Agostini / FTVIASTELLA

La fermeture totale du site n'était pas de leur fait. Ils tiennent à le préciser.
"Monsieur Tatti nous avait empêché jusqu'alors de jeter nos déchets chez nous, préférant, depuis deux mois, les mettre en balles en Haute-Corse et les stocker. Nous acceptons de récupérer les balles de déchets de notre communauté de communes afin de montrer notre bonne volonté"
 
 

Au final, ces camions du Sartenais-Valinco-Taravo, c'est plus le Syvadec qui les envoie de nouveau à Viggianello que Valincu Lindu qui les laisse passer. 
 

Gérer l'urgence du court terme


Mais néanmoins, les choses avancent. 

Et c'est dû, en grande partie, à la rencontre de samedi dernier entre Valincu Lindu et Gilles Simeoni, accompagné de François Sargentini, président de l'Office de l'Environnement.

"Des propositions concrètes et sérieuses ont émergé pour régler le problème des déchets de façon pérenne et gérer l'urgence du court terme. Notre collectif pourrait, en responsabilité, envisager une levée progressive du blocage. (...) Dès qu'aura été fixé le calendrier précis des mesures décidées par le conseil exécutif". selon le collectif.
 
Site d'enfouissement de Viggianello / © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Site d'enfouissement de Viggianello / © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP


Des mesures, oui, mais lesquelles ?

On n'en saura pas plus, pour l'heure, sur ces mesures. 
Ni du côté de Valincu Lindu, ni du côté de la CDC. 
Mais l'exécutif pourrait communiquer à ce sujet dans les prochains jours. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus