La Corse, l'une des régions les plus foudroyées cet été

ILLUSTRATION / © MEDIA DRUM WORLD/MAXPPP
ILLUSTRATION / © MEDIA DRUM WORLD/MAXPPP

Le record national d'impacts de foudre est tombé mercredi selon l'agence Météorage, filiale de Météo-France basée à Pau. Et c'est en Corse avec les régions PACA et Occitanie que le plus grand nombre d'éclairs est tombé.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Avec près de 341 000 éclairs nuage-sol et 153 jours d’orage cumulés, le premier semestre 2018 est le plus foudroyé depuis la création du réseau national de détection de la foudre de Météorage, en 1987.

Le précédent record, établi en 1995, a été battu mercredi 12 septembre. Le 697 000e éclair a frappé le département de la Haute-Loire.
 

Record d'impacts de foudre en Corse

En termes de densité de foudroiement (rapporté à la superficie), la région PACA arrive en tête des régions les plus touchées, juste devant la Corse et l'Occitanie. Suivent, l'Auvergne et la Bourgogne.

La microrégion montagneuse de la Castagniccia a concentré une bonne part de l'activité orageuse de l'été. Le village de Pie d'Orezza détient même le record d'intensité orageuse (5,8 nsg/km2/an), tandis que la commune de Belvédère-Campomoro a passé un été plutôt tranquille (0,6 nsg/km2/an), selon Météorage.

L'activité du mois de mai concentre à elle seule plus de la moitié (53%) des éclairs observés au cours du 1er semestre, avec pas moins de 26 jours d’orages observés et plus de 182 000 éclairs nuage-sol enregistrés.
 
© Pascal Pochard/ AFP
© Pascal Pochard/ AFP
 

Record de jours d'orages cumulés

Au cours du mois, les orages ont frappé en France durant une période exceptionnellement longue de 29 jours consécutifs entre le 3 et le 31 mai, rapporte l'organisme.

Entre le 1er mai et le 31/08, il y a eu plus de 118 jours d’orage qui se sont succédé sur 123 possibles. Un record devant 2014 et 1997 et leurs 116 jours.

Depuis le début de l’année, la France a connu 224 jours d’orage sur 255 possibles, soit seulement 31 jours sans orages.
 

Une situation météo particulière

"Ce bilan exceptionnel est lié à une situation dépressionnaire dans le sud-ouest de l’Europe avec notamment une succession de petites dépressions localisées au large du Portugal qui renferment de l’air froid et sec en altitude", explique Météorage.

"Ces « gouttes froides » sont rentrées en conflit avec l’air chaud et humide en provenance de l’Afrique du Nord ce qui a engendré les conditions d’instabilité importantes sur la France, générant ainsi cette très longue séquence orageuse".

Records de foudroiement sur 30 ans
1 : 2018 avec 699 648 éclairs nuage-sol
2 : 1995 avec 696 999 éclairs nuage-sol
3 : 1994 avec 663 337 éclairs nuage-sol

Top 3 des étés (juin-juillet-août) sur 30 ans
1 : 1995 avec 584 607 éclairs nuage-sol
2 : 1994 avec 535 151 éclairs nuage-sol
3 : 2006 avec 505 116 éclairs nuage-sol
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cinéma : les salles corses parmi les plus fréquentées de France

Les + Lus