En Corse, les villes illuminées pour Noël, mais à quel prix ?

A Noël, les illuminations donnent de la couleur à de nombreuses villes de Corse. / © France 3 Corse ViaStella
A Noël, les illuminations donnent de la couleur à de nombreuses villes de Corse. / © France 3 Corse ViaStella

Les illuminations sont une tradition pour les fêtes de fin d'année. Elles viennent égayer les villes corses, mais ces lumières qui émerveillent petits et les grands, représentent un coût important pour les communes. 

Par C.N / France 3 Corse ViaStella

Chaque année, les illuminations de Noël ornent les communes de Corse. Une tradition sacrée, financée par la mairie. A Bastia, la municipalité consacre plus de 220 000 euros de budget par an. Les éclairages sont loués à des prestataires dans 80% des cas. 

A San-Martino-di-Lota, c'est une toute autre démarche qui est mise en place pour ces illuminations de Noël. Depuis deux ans, la ville ne fait plus appel à des entreprises externes. Elle réalise tout en interne, explique Marie-Hélène Podovani, Elue à San-Martino-di-Lota : "Nous achetons le matériel et notre personnel pose, dépose, entretien et stock. La commune s’y retrouve au niveau budget et au niveau interventions et services".

 

Un budget de Noël amoindri par cette démarche, en deux ans, le budget a été divisé par deux. 
 

Attirer les clients


Mais pour d'autres, pas question de lésiner sur les moyens durant cette période. Vitrines animées, automates derniers cris : dans les centres commerciaux, tout est mis en oeuvre pour attirer les clients. C'est le cas notamment  à l'Atrium, centre commercial d'Ajaccio : 
 

Ces automates c'est l'idée de faire rêver et apporter de la nouveauté. Notre volonté c'est d'importer les meilleures choses que l'on peut voir sur le continent ici en Corse. Sur le budget annuel de la décoration, Noël nous prend environ 50%, précise Clémentine Houllier, Chargée de marketing.


Malgré tout, ces chiffres restent dérisoires face au coût dépensé par la capitale. A titre de comparaison, les décorations de Noël devraient coûter cette année 1 million d’euros à Paris, selon les chiffres du Parisien.


 

Sur le même sujet

Les + Lus