Covid : les réserves de sang dans le rouge, "les stocks diminuent tous les jours", alerte l'EFS Paca-Corse

En France, les réserves de sang n'ont jamais été aussi basses depuis dix ans. À tel point que le président de l'Établissement Français du Sang appelle à donner son sang "d'urgence". En Corse, il manque près de 3.000 poches.  

En France, les réserves de sang n'ont jamais été aussi basses depuis 10 ans. À tel point que le président de l'Établissement Français du Sang appelle à donner son sang "d'urgence".
En France, les réserves de sang n'ont jamais été aussi basses depuis 10 ans. À tel point que le président de l'Établissement Français du Sang appelle à donner son sang "d'urgence". © Guillaume Souvent / AFP
Une situation "extrêmement inquiétante". Lundi, le président de l'Établissement Français du Sang (EFS) a alerté sur les très faibles réserves dont dispose l'institution. Il appelle à donner son sang "d'urgence". 

La Corse n'échappe pas à la crise. "Cela fait des semaines que les réserves sont basses et on n'arrive pas à les augmenter, les stocks diminuent tous les jours", s'inquiète Brigitte Peres, médecin et responsable de l'EFS région Paca-Corse.  En cause, la crise de la Covid-19. Car les interventions chirurgicales ont été stoppées durant le confinement pour être reportées. Avec le déconfinement, la consommation de produits sanguins a repris sans que les dons suivent. 

Depuis le début de l'année, près de 5.300 poches de sang ont été prélevées, et 8.000 ont été administrées. Constat, 35 % des stocks proviennent d'autres régions. "Sur les sept premiers mois de l'année 2020, le déficit a été plus élevé que sur l'ensemble de l'année 2019", précise Brigitte Peres.

Ainsi, l'année dernière, 9.168 poches de sang ont été récoltées en Corse et 12.700 ont été distribuées. 

"Le compte n'y est pas"

Pour tenter d'inverser la tendance, l'EFS Paca-Corse mise sur des événements d'ampleur. La semaine dernière, une collecte de sang exceptionnelle a été organisée à Ajaccio durant trois jours. Une réussite. 

"Cela a bien marché, puisque des touristes sont aussi venus. Mais il s'agit d'une collecte exceptionnelle, pour ce qui est des dons spontanés, les gens viennent moins", tempère la responsable de l'EFS Paca-Corse.
 Illustration. Les dons du sang sont en chute libre depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19.
Illustration. Les dons du sang sont en chute libre depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19. © Thierry THOREL / MaxPPP
Au niveau national, le seuil des 82.000 poches en réserve a été atteint, "un niveau jamais atteint depuis 10 ans", souligne l'EFS. 

Afin de disposer d'un stock suffisant de sang pour répondre aux besoins de tous les hôpitaux, 100.000 d'entre elles sont nécessaires. Pour répondre à la demande, l'EFS doit collecter 10.000 dons quotidiens. "Aujourd'hui, le compte n'y est pas", constate l'institution. 

Les lieux de collecte sont disponibles sur le site de l'EFS ou sur l'application Don de sang. Pour rappel, la durée de vie des produits sanguins comme les globules rouges est de 42 jours.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19