Covid : il est désormais possible de se faire tester au départ de l'aéroport Paris-Orly

Un centre de tests antigéniques et PCR est installé depuis le 6 novembre pour les passagers au départ de Paris-Orly. Il sera par la suite déployé à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle. Des dépistages rapides sur rendez-vous qui visent à faciliter la reprise du trafic aérien.

Depuis le 6 novembre, un centre de dépistage Covid-19 est opérationnel à l'aéroport de Paris-Orly.
Depuis le 6 novembre, un centre de dépistage Covid-19 est opérationnel à l'aéroport de Paris-Orly. © Vincent ISORE / MaxPPP
Un centre de tests antigéniques et PCR de dépistage de Covid-19 est désormais opérationnel à l'aéroport de Paris-Orly, indique le groupe ADP dans un communiqué.

Depuis le 6 novembre, les passagers au départ peuvent ainsi prendre rendez vous en ligne - par l'intermédiaire du site Doctolib - dans un laboratoire du réseau Cerballiance ou dans un centre de dépistage, installé dans un premier temps à Paris-Orly puis la semaine suivante à Paris-Charles de Gaulle.

Des dépistages rapides pris en charge par l'assurance maladie, y compris pour les passagers étrangers ou sans affiliation à la sécurité sociale.

Les résultats sont ensuite disponibles sous "1 à 2h au maximum" pour un test antigénique, assure ADP, et sous 48h pour un test RT-PCR.

Dans le second cas, ils sont transmis aux passagers par voie dématérialisée, c'est-à-dire par SMS ou courriel, et sont également consultables sur le site internet du réseau Cerballiance. Objectif : faciliter la reprise du trafic aérien. Reste que ces tests antigéniques ne sont pour l'heure pas accessibles à tous les passagers : la capacité de dépistage étant limitée, ils sont pour l'heure réservés aux départs à destination d'Outre-mer.

La validité des tests antigéniques en question selon les destinations

Si ces tests visent à fluidifier les déplacements en avion, et éviter des mesures de quarantaine à l'arrivée pour les passagers, "pour prendre son avion en toute sérénité, la recommandation reste de venir dans la mesure du possible à l'aéroport en étant déjà en possession de son test RT-PCR ou antigénique réalisé dans un laboratoire en ville", rappelle le communiqué.

Pour rappel, de nombreux pays ne reconnaissent pour l'heure que "la validité que des tests RT-PCR - et non antigéniques - de moins de 72h ou 48h, pour pouvoir embarquer".

Les passagers sont donc fortement invités à faire preuve de prudence et à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne avant tout voyage, notamment à l'international, afin d'en confirmer les conditions sanitaires précises. Ces dernières sont repertoritées et actualisées en continu sur le site du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société transports aériens économie transports