Déchets : le collectif “zeru frazu” interpelle les intercommunalités

© France 3 Corse
© France 3 Corse

Le collectif "zeru frazu" a envoyé une lettre ouverte aux intercommunalités pour les interpeller sur le plan d'action pour la réduction et le traitement des déchets ménagers de Corse.

Par France 3 Corse

Le collectif "zeru frazu" s'est félicité jeudi de l'adoption du plan d’action pour la réduction et le traitement des déchets ménagers de Corse par l'Assemblée de Corse en mai dernier. 

L'objectif du rapport présenté par Agnès Simonpietri, présidente de l'Office de l'Environnement, est de rompre avec le modèle actuel c'est à dire le transport et l'enfouissement de toutes sortes d'ordures. Il prévoit de passer de 8 à 60% de valorisation des ordures ménagères d'ici trois ans dans le milieu rural et d'ici 5 ans en zone urbaine.

"Il n'est plus question de dire essayons, peut-être que ça ne va pas marcher, c'est trop ambitieux. C'est possible et réalisable dans les délais même plus courts que ceux annoncés si vraiment il y a la volonté politique. Maintenant les collectivités doivent vraiment jouer le jeu" explique Colette Castagnoli, de "zeru frazu".

Dans une lettre ouverte, le collectif zéro déchet interpelle les communautés de communes et les communautés d'agglomération sur cette problématique, notamment celles d'Ajaccio et de Bastia "qui représentent plus de 50% des déchets ménagers de Corse" ce qui entraîne "une responsabilité de premier rang dans ce dossier".

Sur le même sujet

Les + Lus