• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le double assassinat de Corscia jugé en appel

ARCHIVES - En février 2011, deux cousins, Antoine et Jean-Baptiste Mattei, avaient été tués par balles à Corscia (Haute-Corse) / © STEPHAN AGOSTINI / AFP
ARCHIVES - En février 2011, deux cousins, Antoine et Jean-Baptiste Mattei, avaient été tués par balles à Corscia (Haute-Corse) / © STEPHAN AGOSTINI / AFP

Jean-François Federici, son cousin Pierre Federici et Jean-Fleur Costa sont jugés en appel à Aix-en-Provence pour un double assassinat commis en février 2011 à Corscia (Haute-Corse), présenté comme l'épisode d'une sanglante vendetta entre familles corses.

Par Grégoire Bézie / France 3 Corse ViaStella

Jusqu'au 13 avril, Jean-François Federici, 61 ans, Pierre Federici, 68 ans et Jean-Fleur Costa, 50 ans se retrouvent sur le banc des accusés de la cour d'assises d'appel des Bouches-du-Rhônes pour l'assassinat de deux cousins, le 17 février 2011 à Corscia.  

Les corps de François-Antoine Mattei 63 ans, et son cousin Jean-Baptiste Mattei, 43 ans avaient été retrouvés criblés de balles dans leur voiture près d'un petit pont, alors qu'ils rentraient du village voisin de Calacuccia.

En 2017, la cour d’assises d'Aix-en-Provence avait condamné Jean-François Federici à 30 ans de réclusion criminelle.

Fiché au grand banditisme, Jean-François Federici, avait déjà été condamné par défaut en 2014 à 30 ans de réclusion criminelle pour ce double assassinat, alors qu'il était en fuite depuis 2012.

Double assassinat de Corscia : 1er jour d'audience
Me Julien Pinelli, avocat de Pierre Federici; Me Dominique Mattei, avocat de Jean-François Federici - France 3 Corse Viastella  - Dominique Moret, Marc-Antoine Renucci

Son ADN avait été identifié sur une des très nombreuses munitions ayant servi à mitrailler le véhicule des victimes.

A ses côtés comparaissent à nouveau, son cousin Pierre Federici condamné pour avoir acheminé des membres du commando sur les lieux à 20 ans de réclusion criminelle et Jean-Fleur Costa, présenté par l'accusation comme le guetteur de la bande. Acquitté en 2017, le parquet avait fait appel de cette décision.

Jean-François Federici est soupçonné par la justice d'être le principal instigateur de ce double assassinat présenté comme l'épisode d'une vendetta entre les familles Mattei, du village de Corscia, et Costa, du village de Moltifao.

Pour l'accusation, les assassinats de François-Antoine et de Jean-Baptiste Mattei étaient une riposte à l'exécution de Florian Costa, abattu le 5 décembre 2010 au volant de son véhicule, dans lequel se trouvaient ses deux jeunes enfants.

Le double assassinat de Corscia en appel à Aix-en-Provence
Me Dominique Mattei, avocat de Jean-François Federici - France 3 Corse ViaStella - Pierrick Nannini, archives

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus